samedi 10 mai 2014

Un samedi ordinaire,

Quoi faire le samedi? C'est souvent la question. Ce samedi nous avons fais une partie de "spéléogame". Un kayak gonflable sur le dos, un descendeur, un basic et c'est parti pour Venise.

 Première croisière sur le bief derrière le batardeau, tout est calme, nous glissons lentement en pagaie simple. La galerie étant trop étroite, nous repartons en marche arrière dans le noir depuis le bout et ça fonctionne bien. Après quelques centaines de mètres de portage, nous visitons une superbe zone inondée ornée de couleurs toujours plus chatoyantes.


 Nous revenons sur une centaine de mètres en marche arrière façon cariste avant de pouvoir effectuer un demi-tour.  La galerie est plus large, nous fonçons en double pagaie sur le canal du retour. Dégonflage, rangement du kayak, remontée au basic kayak sur le dos et pagaie à la main et nous voici repartis vers un autre niveau.

Après cinq minutes de marche, nous entamons une descente de tachous vers la galerie d'exhaure. L'entrée est trop étroite pour le bateau, nous le rentrons donc dégonflé et opérons de gonflage dans un espace réduit, humide et en plein courant d'air. 

Allez, embarquement immédiat! Nos casque caressent un ciel d'or, la traversée est assez courte. Après une berline, le niveau d'eau deviens trop bas, nous continuons à pied. Il y a peu d'eau, mais du courant, nous passons devant une ancienne roue à aubes. 
Plus loin nous passons sous un pont métallique, trouvons un plan incliné très raide  puis atteignons des chambres d'exploitation d'une hauteur incroyable.


 Comme toujours plus nous avançons, plus il y a  à explorer. A suivre.



Véronique et Jean-Marc.


1 commentaire:

  1. se laisser glisser dans les "étroitures" sans effort en écoutant les clapotis provoqués par le bateau et en voyant défiler à 10cm du visage un plafond en forme d' arche or et argent : un bonheur tout simple.

    RépondreSupprimer