dimanche 25 mai 2014

Le Python de la Hèche

Samedi 24 mai 2014
Au départ, nous avions prévu de retourner dimanche au gouffre Pinara, mais durant toute la semaine, les bulletins de prévisions météos pour le week-end sont restés désespérément pessimistes, annonçant tantôt pluie, tantôt orage...  Finalement, vendredi, cela se confirme, la journée de samedi sera plutôt clémente, malheureusement, tous les protagonistes de l'explo de la semaine dernière ne sont pas dispos. Nous nous retrouvons donc à trois (Sandrine, Etienne et Patrick). C'est un peu juste pour monter de la corde et tout le matériel de désob. Il faut ménager les genoux... Donc changement d'objectif et direction la Pene de la Hèche où nous avions repéré, un an plus tôt, un trou parcouru par un fort courant d'air aspirant : le PH 40 déjà désobstrué par le club dans les années 98 et un peu trop hâtivement marqué d'une croix.
Il nous faut à peu près 1 h 20 pour accéder à l'entrée qui, vu la fraîcheur, souffle nettement. Il s'agit d'un petit puits de 3 m étroit et suivi d'une diaclase pénétrable sur 2 à 3 m. La suite est un laminoir incliné mais il est difficile de voir plus loin. Notre première tache consiste à élargir le petit puits afin de pouvoir utiliser un bidon pour évacuer les gravats. Cela nous occupe plusieurs heures avant de pouvoir commencer à sortir des blocs. A partir de ce moment là, nous entrons dans le vif du sujet et chaque seau sorti nous permet de voir un peu mieux la suite. Le travail devient un peu routinier mais alors qu'Etienne est à la manœuvre au fond du trou, nous entendons soudain un cri. "Ça va Etienne ?"... Silence... "Etienne ????"... "Heu j'ai cru voir un serpent jaune..". "Fais gaffe, ça mord ces trucs là..."... "Ben en fait, c'est une salamandre..", " bon Etienne il est temps de tourner...".
Ce sera donc le trou du Python...

 Une nouvelle espèce de salamandre : le python de la Hèche

En fin de journée, après x seaux, nous voyons un peu mieux la suite qui semble prendre la forme d'un méandre descendant. La température est un peu remontée et du coup le trou aspire. Affaire à suivre.

L'entrée du gouffre du Python

C.R. Patrick

1 commentaire:

  1. salut à tous, super la photo du pythonlamandre et Etienne qui met une ambiance type film d'horreur dans vos sorties...un conseil, surtout ne vous séparez pas, dans les film c'est toujours à ce moment que le monstre attaque...
    bises

    yann

    RépondreSupprimer