Le club

Le GSHP de Tarbes c'est quoi ?

Le  Groupe Spéléo Haut Pyrénéen de Tarbes a été créé en 1961. C’est le plus ancien club du département. Sa réputation s’est construite notamment autour de son activité d’exploration principalement sur les massifs de la Pierre St Martin et de St Pé de Bigorre. Le GSHP compte une trentaine de membres ce n'est donc pas une très grosse structure et son fonctionnement reste très souple.

Le GSHP dispose d’un local à Tarbes, Ancienne Ecole, 4 bis rue Alphonse Daudet, 65000 Tarbes. Celui-ci sert principalement aux réunions.

Quels types d'activités pratique-t-on au GSHP ?

Le GSHP est une "auberge espagnole" où chacun apporte ce qu'il souhaite y trouver. Il n'y a donc pas de calendrier des activités en dehors de celles prévues par les membres du club. Les thèmes sont aussi variés que les aspirations de chacun. Cependant l'histoire du club fait que celui-ci est toujours très attaché aux activités de recherche et d'exploration qui peuvent prendre des formes très diverses : recherche extérieures pour découvrir de nouvelles entrées (prospection), désobstruction pour ouvrir des entrées potentielles, désobstruction à l'intérieur de cavités, visite d'autres en vue de découvrir des prolongements etc…

Les massifs de prédilection sont aussi liés à l'histoire du club. Beaucoup de sorties se déroulent sur celui de St Pé de Bigorre et les massifs alentours (Jaout, Baronnies…). Ces lieux de pratiquent ne sont évidemment pas exclusifs.  

Plusieurs fois par an des membres du club participent à des camps d'exploration interclubs à la Pierre St Martin (camp Amalgame), dans les Cantabriques (Espagne) voire vers des destinations plus lointaines dans le cadre d'expéditions.

Des sorties de visites de cavités "classiques" sont également réalisées tout au long de l'année. L'activité "canyon", quant à elle, reste très marginale.

Chaque année, plusieurs membres du club participent aux sorties proposées par l’Ecole de Spéléologie (EDS) du CDSC 65 et avec l’objectif d’acquérir une plus grande autonomie de pratique.

La participation aux exercices de secours et aux éventuels sauvetages souterrains fait partie également des activités pratiquées au sein du club sous la houlette du SSF (Spéléo Secours Français) et du CDSC.

Comment faire pour sortir ?

Quasiment tous les projets de sorties font l'objet d'une annonce par mail sur le Google groupe du club (liste de diffusion). Il suffit alors de contacter l'auteur du message pour éventuellement avoir plus de précisions sur la sortie et son organisation. La liste de diffusion permet aussi de signaler son souhait de sortir à une date donnée même si l'on a pas d'objectif bien défini.

L'esprit d'exploration c'est quoi ? 

En spéléologie, il n’y a pas de hiérarchie dans les pratiques d’activités. En revanche, il y en a pour tous les goûts, tous les ages et tous les niveaux à la condition que chacun ait, de façon plus ou moins consciente, l’esprit d’exploration. Celui-ci se traduit simplement par une curiosité et une envie de découverte lors de chaque sortie sur le terrain. On peut avoir l’esprit d’exploration sans aller loin sous terre mais en recherchant par exemple de nouvelles entrées (prospection). Ainsi chacun peut trouver sa place au club en participant à son niveau à la connaissance du milieu souterrain. 

Mais explorer, c’est aussi rendre compte. Pour cela, toutes les observations et découvertes font l’objet de publications comprenant des topographies, des descriptions et des photographies. Dans ce sens, le GSHP a été à l’origine de la mise en ligne sur Karsteau (base de données spéléologique accessible à tous) d’un inventaire exhaustif des cavités du département. Désormais c’est un outil incontournable pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la spéléologie dans les Pyrénées et dans d’autres régions de France et d’Espagne.

 

Commentaires