jeudi 28 juillet 2016

Sortie ESB; Sandrine recherche Le Ley


Dimanche 17 juillet 2016, sortie ESB à la Grotte de Ley à Gourette.

Sandrine et Caro pour le GSHP, Encadrement Jonathan.


Retrouvez le sympathique compte rendu  sur le site du CDSC 65   ICI



mercredi 27 juillet 2016

Dahut ou Bouquetin ....

Sortie du Dimanche 24 juillet
Après une semaine en déplacement et quelques grammes supplémentaires sur la balance… Ce dimanche malgré les montagnes couvertes, je décide de me remuer un peu…
La veille sur les cartes cadastrales de 1825 à 28 de Salles / St Pé et d’Asson j’ai identifié la croix du Gerset (Yerse  sur la carte IGN). GERS = terrain gazonné, dans notre cas, la bande géologique des marnes de St Suzanne est une prairie…
Avec la croix des Artigous et de la Toue, celle du Gerset positionne la limite de ces 3 communes et des départements de Hautes Pyrénées et des Pyrénées Atlantiques…
Il n’en fallait pas plus pour me décider à tenter de la retrouver !
Grâce au GPS il me suffit de repérer la zone qui doit correspondre avec la limite départementale actuelle et les dalles calcaires qui ceinturent la bande herbeuse…
Histoire de souffler  un peu je pars depuis la barrière du Bergons et monte directement au Col de La Laco car au passage je ferai quelques clichées qu’il me manque pour illustrer mon catalogue de cabanes…

La flore est magnifique et certaines dressent fièrement leurs tiges constellées de fleurs jaunes !
J’atteins le col emmitouflé dans une écharpe cotonneuse et brumeuse. L’herbe (gispet) est gorgée d’eau, malgré mon pantalon long et des chaussures bien graissées, l’humidité pénètrera dans mes chaussettes… Après avoir dérangé un Isard, la descente vers le Gerset est simplifiée grâce aux rubalises encore en place positionnée par Mass et B Vigneau il y a 3 ans…

Sur zone c’est plus découvert, dans la pelouse il faut faire attention à ne pas piétiner les orchidées blanches… Puis je me mets à inspecter les bancs à la recherche d’un indice… Mon œil est attiré par un creux non naturel… L’humectant d’eau, il apparait soudain une date : 1826 !
Je regarde fébrilement mon GPS et enregistre la localisation : pile poil sur la limite administrative actuelle…
Tout proche, un carré (visible sur le côté de la photo)… Là c’est sûr c’est « la croix », du moins la borne et la date correspond à l’année du cadastre dit « Napoléonien » !
Grisé par cette découverte je prospecte et plus loin identifie une gravure à peine visible de 8cm de long… On dirait des cornes… Un bouquetin ?
Mais je laisserai la primeur de l’identification à un spécialiste…
J’en avais même oublié de manger… Donc pause casse-croute à la cabane

Il est 15h30 le temps de remonter par les Col d’Espades et d’Andorre (de LHEZ) pour retrouver la piste… 17h45 je retrouve mes nu-pieds et mes orteils reprennent leurs aises !
7h de crapahut et 2500 Calories cramées… Je vais pouvoir savourer un bon apéro, des pâtes au gratin et un bon steak sans avoir honte !

Alain Dole

lundi 18 juillet 2016

Du Grandquet au Monbula via les Artigous

Sortie du samedi 16 juillet par Alain D

Avec un copain du boulot (Eugène Reinberger) nous sommes partis du Col d’Ansa pour rejoindre la Hérère…

Après une bonne heure de monté nous dominons le cirque glaciaire du Grandquet puis nous prenons la crête des Escures, passons le premier cirque et le sommet de 1874 m, notre objectif est de descendre plein pot dans le second avant celui du Col de la Laco entre les sommets 1835 et 1847m…

De la crête à 1820 m nous observons à la jumelle 5 gros isards qui broutent l’herbe grasse 200m plus bas près d’une cabane que n’ai pas pointée…
Avec le GPS je retrouve le GE 05 vers l’Est du cirque et obliquons plein Ouest pour contourner une barre rocheuse. Nous retrouvons une grotte glacée avec un névé en place mais un ressaut glissant ne nous permet pas d’aller voir. Le trou fait environ 10/15 m de long et -8 maxi. Il correspond au SC420, comme il est mal placé nous le repointons…  Sous la seconde barre, un départ (nouveau trou) avec in isard en décomposition nous interdit d’aller plus loin… La descente est facile et nous arrivons à la cabane au pied d’un bloc.
Pendant que je « crobarde », Eugène observe les vautours et un aigle royal qui semblent se ruer sur une carcasse masquée par le mamelon du dessus…

Ensuite on plonge dans le talweg, passons pas loin de la désob du ES409 et atteignons la prairie ou trône une cabane (connue), comme il fait très chaud nous allons nous réfugier en bordure de forêt pour la pause déjeuner. Et bizarrement nous trouvons une autre cabane, certainement de charbonnier, car dans le bois il y a des traces de coupe et des anciens chemins muletiers…

Encore 100m de descente pour recroiser le chemin de la croix des Artigous… Chemin que nous reprenons en direction du plateau du Monbula. Montée au Monbula au passage nous localisons plusieurs cuves de charbonniers des foyes effondrées avec du charbon de bois en place… Qui certainement ont plus de 70 ans !

La descente est longue pour arriver après 8 h de marche à la voiture… et remonter au Col d’Ansa. En redescendant je croise un Pic Noir, une espèce peu courante dans le secteur….
Une journée riche et bien remplie !

Alain Dole

lundi 11 juillet 2016

Sortie "filles" à Capbis

Nous étions 5 pour la première sortie de la commission féminine en ce lundi (au soleil !!!) 4 juillet dont 4 filles du GSHP !!! Caro, Sandrine, Colette et moi !!
Superbe sortie, superbe nouvelle recrue, superbe grotte (Capbis) !! (cf. compte-rendu sur le site du CDSC 65  ICI ).

Et on enchaîne : soirée exercices en falaise.

L’équipe se renforce : Jonathan nous y attend et Jean-Luc nous y rejoint.
Malgré l’orage (qui nous dissuade dans un premier temps de monter ce qui fait que les exercices auront lieu près des arbres), chacune trouve un exercice selon son niveau : Caro équipe, Sandrine et moi apprenons à équiper, Colette à monter (et à descendre, on vous rassure !! ;-)
Le mari et les filles de Caro nous rejoignent pour un barbeuc bien mérité !!!
Verdict : superbe soirée !!

lundi 4 juillet 2016

Il est là l'soleil, il est là....

Dimanche 3 juillet, Bubu et Alain M.
Encore une semaine très chaotique au niveau météo, le soleil ayant décidé de jouer à cache-cache sur le devant des Pyrénées.
Mais à priori ça y est l'été arrive, l'été est là.
Ce dimanche nous décidons donc, vu le temps qui se lève et espérant éviter l'humidité de la semaine dernière d'aller un peu plus haut sur le massif.

Direction col de Spandelles et retour une nouvelles fois sur les crêtes. Nous sommes un peu dans la brume mais enfin le soleil arrive et il ne nous lâchera que très peu tout au long de la journée. De plus il chauffe le bougre et en fin de journée nous aurons attrapé de nombreux coups de soleil.
Balade sur les crêtes, nous allons jusqu'au Soum de Las Escure afin de voir le col de la lac. Malgré le mauvais temps, le lac est déjà à sec, au moins les moutons n'iront pas s'y baigner.
D'ailleurs, sur les crêtes nous croisons 2 troupeaux qui viennent nous faire la fête. Ils sont en bleu blanc rouge, un bon signe pour le match de ce soir. 
Le retour se fera en passant pas le Soum de Grandquet afin d'essayer de repérer une cavité qui nous a été indiquée le matin par Maurice de Ferrière (Serge tu dois le connaître)
Hélas un banc de brume s'approche de nous et d'un seul coup la visibilité tombe à quasi zéro.

Nous hésitons et ne connaissant pas très bien la zone pour redescendre, entre les reliefs ruiniforme du kimméridgien, nous préférons passer un tout petit peu plus à gauche, pas loin des monolithes.
Au passage nous découvrons un petit départ avec un violent courant d'air aspiré. Hélas la désob en sera délicate (pente) et certainement asses longue.

Zigzagues au travers des pelouses et nous rejoignons le parking, bien content de cette jolie balade.

Alain M