mardi 7 octobre 2014

Le trou du Montpélat

Par Jean Esquerre
Il y a quelques temps j'ai entendu parler d'un trou au Montpélat (Bize 65) duquel sort "un air chaud et du brouillard perceptible à un mètre de l'entrée". Après quelques renseignements je finis par trouver un chasseur qui me situe ce trou. Super, dès que j'ai un moment de libre je file là bas, avec  sa description ça devrait être un jeu d'enfant pour le trouver, d'ailleurs je ne suis pas encore descendu de la voiture que je m'y vois déjà dedans. 
Une fois sur zone ce n'est plus la même chose, je tombe sur beau lapiaz rempli de ronces sur une bonne moitié de sa surface, j'en viens a trouver la prospection dans les buis St Péens agréable (oui sur le moment,  même le ravin des Labasses  me parait  aussi attrayant qu'une plage des caraïbes ). Donc après quelques démêlés avec ces ronces qui ne veulent plus me lâcher, retour bredouille à la voiture pour retourner chez mon indic. Nouvelle description, toujours sur la même zone mais quelques centaines de mètres plus haut; malheureusement un problème médical empêche cet homme de m'y accompagner. Mais la description du courant d'air est toujours aussi alléchante et quelques jours plus tard, le spéléo par le courant d'air alléché y retourne par un autre chemin.
Départ depuis le château d'eau du Montpelat, et plein de motivation direction les ronces. En passant découverte d'un trou, certainement celui que j'avais fait il y a une quinzaine d'années avec Xavier Demuyser. Mes souvenirs de ce P6 le situaient ailleurs, mais vu la configuration ça doit être lui. Plus loin découverte d'un magnifique puits d'une dizaine de mètres en cloche sans traces d’amarrages, et plus haut un petite zone de dolines, mais, malgré mon quadrillage,aucun trou souffleur découvert.
J'y retourne donc avec José Ferris du SCM 11 qui a trouvé il y a quelques temps deux jolis trous  à désobstruer ( exurgences) en contrebas de la zone . Nous arpentons le coin en long en large et en travers, même en diagonale, mais point de trou, juste un cerf qui brâme non loin de là. Nous repérons une sorte de puits situé entre deux dolines mais par manque de matériel nous ne le descendons pas. Le potentiel étant d'environ 200 mètres, les spéléos étant têtus nous y retournerons, affaire à suivre.

6 commentaires:

  1. ça m'a l'air bien sympathique ce coin avec ces vallons,j'ai une petite idée ou cela peut se trouver mais vu que je n'ai jamais entendu parler du Montpelat ,pas envie de dire une grosse bêtise, alors si tu peux situer la région ou cela se trouve, ça m’intéresse.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas à coté du Mont de Vénus ?

      Supprimer
    2. Salut Véro, c'est sur la commune de Bize dans le , le mont se trouve sur la droite en montant sur la station de ski de Nistos Cap Nesté (la vallée de droite sur la photo est celle de Nistos)
      C'est vrai Alain que de nos jours il y a quelques monts de Vénus qui sont des monts pélats :)

      Supprimer
    3. J'ai du aller dans ce coin en faisant du geocaching, si je me rappelle bien, il y a non loin de là un petit village ou lieu dit "Bisous" j'avais trouvé ça assez..... accueillant ! Je pense être déjà monté au Montpelat .

      Supprimer
    4. C'est aussi ce qu'on appelle monter au rideau, non ?

      Supprimer
    5. Oui Bisous est un village juste à coté de Bize.

      Supprimer