dimanche 19 octobre 2014

Cachemela, la dernière


Samedi 18 octobre, la Saint Luc, le grand truc !

Nous étions 7 ce samedi, Véro D, Brigitte, Jean Luc, Jean Claude, Bubu, Alain M et Alain D.

L'objectif est de poursuivre la possibilité de suite entrevue par Jean et revue par Bubu les weekends précédents.
 
Cette cavité, bien placée au niveau géologique, est parcourue en permanence par un très violent courant d'air, aspirant ou soufflant, au gré des saisons.
Nous voulons donc en avoir le cœur net et armés de nos outils de désobstruction favoris, nous y remontons une nouvelle fois.

Ce jour, le vent est aspiré violemment, dehors il fait chaud. La cavité est sèche.
La désobstruction est de la terre tassée, recouverte par une fine pellicule de calcite.
Le "petit piochon" et la massette auront vite fait de venir à bout de l'obstacle, après quand même près de 2 heures de "remontage de seaux".

Enfin, la voie est libre et notre "moufette" de service parvient à franchir l’obstacle.
Hélas, après une progression de 3 mètres en vertical, 3 mètres en horizontal, il faut se rendre à l'évidence, ça ne passera pas par là. Le vent passe mais nous non.

Revue de la première partie terminale, nous relevons la topographie et d'un commun accord décidons d'abandonner les travaux.

Il nous aura quand même bien fait rêver ce trou mais on ne gagne pas à tous les coups.

A noter à chaque sortie cette ambiance chaleureuse qui est le ciment de la spéléologie. 

A bientôt pour de nouvelles découvertes



1 commentaire:

  1. Et vive la France ! Même si le blanc reste allergique à la Scurion !

    RépondreSupprimer