jeudi 13 novembre 2014

Le Python, déséquipement

Mercredi 12 novembre

Objectifs : Déséquiper la cavité et mettre des spits
Equipe : Jonathan DOREZ, Régis PAQUET et Thomas BRACCINI
Ah, depuis le temps que nous entendons parler de ce fameux gouffre du Python… Nous profitons donc de la mission d’aller déséquiper le gouffre pour en même temps le rééquiper en spits et A.F. (Amarrages forés), histoire que cette cavité soit faisable pour d’autres !
Nous voici donc partis tous les 3 pour la marche d’approche où direct nous ne partons pas sur le bon sentier ! En rattrapant notre erreur, nous découvrons un ancien chemin magnifique qui passe à travers une forêt de buis… on se croirait au pays des lutins !
Bon, une fois sur la bonne trace, nous suivons scrupuleusement les informations que nous ont données Patrick et Sandrine. Le GPS nous confirme notre trajectoire et nous trouvons sans aucune difficulté la petite entrée du gouffre du PYTHON.
Je descends le premier avec la chignole pour commencer le boulot et c’est parti la machine tourne… Nous équipons donc la cavité pour que d’autres puissent y venir dans l’avenir. Nous installons des AF (Amarrages Forés) et des spits, avec 2 trousses à spits ça avance bien car je fais les trous (j’adore ça !), Rédj et Jo finissent le boulot. 
Le début de la cavité est un peu « sale mondmilcheu» avec le contact des marnes. Ensuite, l’enfilade de puits est superbe, bien sculptée ainsi que très confortable dans la progression.
Juste avant d’arriver au sommet du puits « plein gaz » qui nous mène dans l’énorme salle, l’accu du perfo est vide ! Je tape donc le spit à l’ancienne, ça marche mais ça prend du temps… J’en profite pour faire tomber la grosse dalle qui est au sommet du puits, la percée dans l’air est impressionnante ainsi que le bruit de l’impact.
Ensuite, nous nous baladons dans cette immense salle au volume digne de la PSM… nous réalisons quelques clichés des concrétions avant de remonter, il est environ 14h30.
 Je lève la fiche d’équipement avec des longueurs approximatives qui seront corrigées avec la topographie. Rédj déséquipe toute la cavité… nous sortons tous bien chargés, la nuit tombe sur la forêt de St Pé. Nous trions le matos puis nous refaisons nos sacs pour redescendre…
Nous passons déposer le matos chez Patrick et Sandrine, l’accueil est plus que chaleureux, nous mangeons tous ensemble avec même Fanny qui nous a rejoint.
Une fois couchés nous ne mettons pas longtemps à nous endormir… c’est que ça fait une bonne journée !
Thomas B

3 commentaires:

  1. Très bonne idée d'avoir équipé en spits , je pense que cette cavité n'a pas fini d’être visitée ......

    RépondreSupprimer
  2. Tu as oublié l'objectif prioritaire de la sortie : SE FAIRE PLAISIR !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo les gars c'est du Costaud car les kits devaient être bien tassés !
      Alors prêt pour reprendre le SC132, vue la pêche que vous avez ce sera une formalité...

      Supprimer