mardi 4 novembre 2014

Le puits du spit



Lundi 3 novembre. William et Jean-Claude.

Samedi en allant prendre quelques photos de Saint Pé aux couleurs automnales, je suis tombé sur un puits pas connu, du moins sur la base de données. Lundi nous partons donc avec William avec équipement, corde et autres... Nous montons par le Coumat de Versailles et arrivons au puits qui se trouve quelques dizaines de mètres en-dessous du Tonio, au contact de l'affleurement calcaire de la Bouchérine.
Equipement facile et descente pour William qui fait avec plaisir de la première. Personnellement, je ne suis pas passé à l'étroiture de -3 (étais-je vraiment motivé ...?).
 
William qui est fin comme une sardine arrive sur un replat d'environ 1,50 m. Il voit la cavité se séparer en deux, descend les deux petits puits l'un après l'autre, mais ils ne font que 3 m. chacun et sont irrémédiablement bouchés.
En remontant, a 1 m. du sommet quelle n'est pas notre surprise de voir un spit assez ancien... Pour de la première, c'est raté. Qui a bien pu explorer ce trou... ?
En descendant, nous passons au Puits de la Ramette et enlevons le gros bloc qui bouchait l'entrée avec sangles et corde.

Ce trou pourrait  jonctionner avec la Grotte des Rameaux étant donné qu'il ce trouve juste au-dessus.

JCM

4 commentaires:

  1. Spit alors, c'est pas de bol .
    Très jolie topo!

    RépondreSupprimer
  2. Le GRAS et le Spéléo club de Baudreix y ont tourné pendant les années 90 et descendu quelques petits puits ( Grotte des grenouilles Ballerines, etc...) dans le secteur versailles Garripit , bois de Benac. J'y ai eu fait des prospection avec le GSHP , mais plus à l'Est.

    RépondreSupprimer
  3. Hé oui, super emballé de faire de la première ! Sur le moment, les émotions étaient intenses, très excité de pouvoir découvrir quelques passages plus bas et continuer à progresser dans ce nouveau trou...
    Malgré tout, le souvenir et les émotions restent intactes, un chouette moment tout de même. Et l'occasion en terminant cette ballade de découvrir la magnifique Grotte des Rameaux.
    A mon avis, cette cavité nous réserve peut-être encore, un bon potentiel à exploiter...
    Merci Jean-Claude pour ces belles découvertes.

    RépondreSupprimer
  4. De la première à chaque sortie, il ne faut pas abuser!

    RépondreSupprimer