lundi 24 février 2014

A propos de la formation "communication"

Courrier de Véro D à ses compagnons de l'équipe téléphone.
CR de la sortie spéléo secours du 22/02/2014 pour les absents

Salut les gars,

Nous nous sommes retrouvés à une bonne trentaine dans la salle des fêtes de Saint Pé (CDS 32 et 65) et on a commencé la journée par une explication sur le pourquoi du SSF, puis sur la mise en place du PC et du PCA et l'intervention des différentes équipes pour en arriver de manière très pédagogique à l'importance de la communication et  l'importance d'un langage succinct précis et clair.
Il ne faut pas hésiter à faire répéter chaque info pour confirmation. On a insisté sur la fréquence des appels, le positionnement des différents postes dans des endroits stratégiques: "tête de puits", entrée ou sortie d'étroitures , de trémies....; 

Son rôle: transmission des informations 
Son importance: trouver une solution rapide en cas de non fonctionnement (TPS / filaire/estafette) utiliser la complémentarité des différents systèmes. 
Puis on est passé à la présentation des moyens et les outils pour communiquer en salle avant de l'utiliser "in situ" l'après  midi.

Surface :
Téléphones mobiles, Téléphones fixes, Téléphones satellite, Les radios communications, Les appareils portatifs Talkies-Walkies ...
Sous terre:
Système Nicolas ou TPS, Téléphone filaire, Message écrit navette. Nous avons travaillé sur l 'appel et le passage de messages.


En ce qui concerne le filaire nous avons utilisé le matériel porté par Joël D (32) qui est constitué d'un fil légèrement plus gros que notre "léger" et franchement plus fin que notre "lourd" . Le fil était conditionné en bobines à dérouler;  il n'était donc pas dans un kit : ce système s'est avéré correct sur une cavité horizontale mais ne m'a pas vraiment convaincu ; l'enkitage me parait permettre une progression nettement plus rapide. 
En ce qui concerne notre matériel, la différence entre notre fil "léger" et le "lourd"est très importante, il faut tester la solidité du léger ainsi que l'efficacité des clips de contact  pour le placement des speleophones intermédiaires . Voir également ce qu'il est nécessaire d'emporter pour faire des "dépannages express" sous terre ainsi que remédier à des situations particulières .(je réfléchi sur le sujet et je vous soumettrai le fruit de ma réflexion, vous êtes invité à en faire de même ..smile)
Après la matinée en salle et un super apéro, direction la Ferme Espiaube et le Bujoluc pour la mise en pratique. Pas de problèmes particuliers pour passer le fil avec une bonne fiabilité même dans les étroitures très ponctuelles. Le fil que nous avons utilisé est légèrement plus important que notre "léger" et semble fiable, Joël D m'a confirmé ne pas avoir eu de problème de rupture de ligne avec.
Nous avons terminé la journée par un débriefing, au soleil, devant la Ferme Espiaube : la circulation des informations, les problèmes rencontrés et le timing .

Voili voila , vous m'avez trop manqué les p'tit gars snifffffffff !
Vous ne me faites plus le coup, la prochaine fois on y va tous ensemble ! Sinon je reste sage et je ne dirai  plus de "conneries". ...enfin j'essayerai.

Véro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire