dimanche 8 janvier 2017

L'étroiture de Goxo !

Samedi 7 janvier, nous sommes 5 à cheminer dans les herbes gelées pour rejoindre le trou de Goxo.
Pas bien grand ce trou ! Une simple ouverture dans le sol propice à engloutir un promeneur distrait (jambes fines et bassin pas trop large)...ou un chien tout aussi peu regardant. 
Après avoir élargi l'entrée (de quoi faire passer un spéléo tout entier avec son équipement) en enlevant quelques mottes de terre, nous découvrons un puits. 
Tout cela parait bien prometteur et c'est Joël qui s 'y colle. 
Bubu équipe en installant l'amarrage dans une roche au dessus du trou tandis que la barre à mine se positionne en travers de l'ouverture, prenant fièrement le relais afin d'assurer une descente dans un axe bien vertical. 
C'est parti pour quelques mètres de descente (5/6)....jusqu'à une étroiture pas très engageante ! et prendre le risque de rester coincé ne l'est pas plus ! 
Il faut « désober ». Aussitôt décidé, aussitôt fait et quelques morceaux de roche volent en éclat libérant enfin un petit passage qui malheureusement se termine par un fond de puits vers 6/7 mètres avec une étroiture bien plus sévère. 
Jean-Claude descend à son tour et confirme le diagnostic de Joël « y'a du boulot pour continuer », il va falloir gratter la terre. 
L'explo se voit suspendue tandis que Bubu baptise officiellement le trou « Goxo » :  nom du chien qui y est tombé en s'en sortant miraculeusement avec une simple égratignure. 
Le soleil brille, la vue est magnifique, le vin est bon et la pause casse-croûte est très agréable. Nous profitons du temps restant pour prospecter dans le coin. Hélas pas de trou inconnu en vue, juste une belle journée qui se termine.


Sandrine L.

La vidéo de Jean Claude est ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire