dimanche 7 juin 2015

Balade de col en col.

Dimanche 7 juin. Véro et Bruno N.
Orages violents prévus sur la haute chaine, averses orageuses en fin d'après midi sur le piémont.....
C'est la météo de ce dimanche 7 juin au matin. Nous irons donc nous dérouiller les jambes dans le piémont et peut être on rencontrera les copains du côté de Yerse. On prendra le prétexte de laisser des bouteilles vides de 5 litres à la cabane pour les prochaines explos.
C'est parti pour le col de la Laco. La montée est toujours aussi raide et le brouillard joue à cache-cache avec nous. A la sortie du bois on ne peut s'empêcher de chercher les "cachaous de brouche" , ces cristaux de Pyrite chers à l'Abbé Abadie.

le Col de la Laco

Arrivés au Col, le temps se dégage et on voit la cabane, toute petite en bas.... On décide de descendre en zigzagant.....des fois qu'on tombe sur un trou ! Mais on ne trouve, ou plutôt retrouve, que le gouffre des inscriptions. Un courant d'air important en sort. Il faudra peut être y jeter un œil neuf.
Arrivée à la cabane vers 14 heures où on dépose les bouteilles.

La cabane du Yerse

Le coin est toujours aussi sympathique et un hêtre majestueux nous donnera l'ombre nécessaire pour un bon pique nique!

Remontée vers le Col d'Espadres
La cabane du Yerse est encore visible au fond à droite

Et c'est reparti jusqu'au col d'Espadres avec un petit détour nostalgique à la cabane des spéléos qui a bien mauvaise mine! Son démontage est prévu pour bientôt.

Le Col d'Espadres

Descente vers l'Agué en passant devant le caractéristique Alisier blanc. Il n'est pas encore en fleurs. Il parait qu'on peut faire de la confiture et de l'alcool avec les fruits. Faudra essayer ....

Versant Est du Col d'Espadres


L'Alisier blanc

Bifurcation à droite vers le bois de Poutbelhou et la remontée des 7 lacets casse pattes pour arriver aux abreuvoirs du Col d'Andorre.

 Abreuvoir du Col d'Andorre

L'eau est la bienvenue, les gourdes sont vides depuis longtemps.
Descente jusqu'à la piste en passant par la cabane.


La cabane du Col d'Andorre

Cette piste n'en finit plus ! Qu'elle est longue ! Heureusement, c'est plein de fraises des bois! Y'aura de la confiture demain matin pour le petit déj !
Arrivée au Frontera vers 18 heures. On n'a vu personne, personne, personne.
Superbe balade !










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire