dimanche 31 mai 2015

Sortie Biospéologie,

Sortie Biospéologie, 30 mai 2015, Véro et Willi.
C'est l'été qui arrive, nous décidons de faire une petite virée spéléo avec William: observation des animaux cavernicoles. 
Nous descendons donc sous terre  pour observer la faune souterraine et faire quelques photos. 
Willi tu viens? mais où est-il?

Je le vois prostré à côté de son kit à regarder fixement un truc à ses pieds. 
Willi coucou tu m'entends? 
Oui oui, j'arrive. 
Willi tu oublis ton kit, tu sais le truc rouge à coté de  toi... 
Quoi? 
Oup's c'est plus grave que je ne pensais . 
Ben vous savez quoi? A ce moment précis Willi est tombé amoureux ..... d'une cavernicole!
J'ai passé 6 heures de temps à essayer de lui faire comprendre que son idylle était impossible et qu'il faudra bien à un moment qu'il ressorte de la cavité. Du coup j'ai pris plein de photos de la donzelle pour qu'il ait un souvenir ....mais il ne veut pas que je les publies: c'est trop perso qu'il dit.   
Donc ben désolée les copains pas de photos pour ce coup ci! 
On s'est vraiment régalé à observer la faune souterraine. 
Un grand respect pour tous ces animaux qui paraissent venir d'un autre temps, d'un autre monde et que l'on prends trop rarement le temps d'observer. 
Véro

10 commentaires:

  1. "La spéléologie biologique est l'étude du monde vivant à l'intérieur des cavités terrestres (ou hypogées). Cette discipline scientifique, branche de la zoologie liée à la spéléologie, porta tout d'abord le nom de biospéléologie (Armand Viré 1895), puis fut renommée biospéologie (Armand Viré 1904, Emil Racoviţă 1907) : c'est ce vocable qui sera finalement retenu." (Merci professeur Véro!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que l'histoire dit vraiment si Armand a été viré ?
      Je pense que l'étude de la vie et des mœurs des moufettes doit aussi pouvoir se faire en surface, même si elles sont rares !
      Non ?

      Supprimer
  2. oui tu as raison Alain,
    La moufette de st pée, épigée comme toutes les moufettes, c'est mise à avoir des comportements hypogée, c'est curieux, peut être y a t-il une mutation en cours. Elles sont difficiles à apprivoiser mais utile pour aller chasser les cavitées ... elles adorent ça, quand elles flairent un courant d'air....un seul mot du maître et hop elles filent direct dans le trou! Un animal utile mais un peu caractériel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saint Pée avec un "e" à la fin c'est à côté d'Oloron Sainte Marie....La bête à quitté la Bigorre et est arrivée en Béarn...Attention, elle approche du pays Basque !

      Supprimer
  3. Je penserai plutôt à st Pée sur nivelle, c'est pas vers Oloron mais c'est tout prés de de son lieu de naissance . ..aurait elle l'intention de retourner dans sa tanière d'origine??? et dans quel but? hummm
    le mystère reste entier!

    RépondreSupprimer
  4. Et pourquoi pas St Mée sur Poufette?

    RépondreSupprimer
  5. Gaffe, ça va finir en " pet de moufette " cette histoire.

    RépondreSupprimer