lundi 11 mai 2015

Anaïs et les Cantabriques

Du 8 au 10 mai.
Avec Alain Bressan, sa femme Betty, Brigitte, Alain Gressilaud, Sylvestre, Gilbert, Christian dit Papou, Marie-Claure et Mickey, Frédéric et moi !
Belle opportunité que de partir cette année dans les Cantabriques avec plusieurs membres d'Amalgame qui y ont organisé une semaine. Un seul regret : ne pas y rester toute la semaine !
Les cantabriques sont en effet un paradis sur et sous terre. Des collines, falaises, près verts majestueux à l’extérieur qui invitent à des randonnées, de l’escalade… et des grottes d’envergures à l’intérieur !
Trajet aller vendredi, où le soleil nous attend, ainsi que deux bungalows fort spacieux au camping La Barguilla, du petit village de Ramales de la Victoria.
Samedi, direction la cueva coventosa !! Objectif : découverte de cette grotte extraordinaire et photos ; Quelques minutes de marche d’approche suffisent pour arriver sous un immense porche, entrée de la cavité. Alain est muni d’un appareil et de multiples accessoires : flashs (petits, grands), lampes torches puissantes, pied pour l’appareil… Répartition des rôles : ceux chargés de la gestion des flashs, d’autres de poser.. L’ambiance est bonne et même si les prises de photos sous terre peuvent être longues, ici ce n’est pas le cas car il y a foultitude de merveilles à apprécier : des stalagmites à foison dans la salle des fantômes (fantasmos en Espagne, ce qui rend davantage l’idée !), la salle des siphons aval où l’eau vient rajouter à la magie du lieu, jusqu’à la rivière amont où certains filous (dont celle représentant le GHSP !!) suivent les cordes et évitent soigneusement les vasques et passages dans l’eau tandis que d’autres poussent de jolis cris au contact de la fraicheur aquatique.
C’est une grotte extraordinaire (l’ai-je déjà dit ?) !
Dimanche, jolie ballade sous le soleil. Nous nous écartons du chemin afin de trouver l’entrée de la cueva fresca. Mais l’histoire dit bien qu’il ne faut pas sortir des sentiers et c’est en effet en revenant sur le chemin que nous découvrons l’entrée. Mickey a, entre-temps, découvert une troisième entrée (la topo en indique deux seulement) qui pourrait être de la première à faire !! Cette région semble en effet réunir des dizaines de cavernes d’Ali baba !! Un gruyère merveilleux encore très intact !
Quelques pas pour avancer dans le porche et un souffle incroyable nous accueille. Cela contraste drôlement avec la chaleur ambiante. Deux laminoirs plus tard, de gros volumes nous attendent et ne cessent de nous surprendre jusqu’à la salle Rabelais. Nos lampes ne permettent pas d’apprécier l’intégralité du site. Pourtant, plusieurs d’entre nous ont des scurions ! Ramper un peu, marcher autant que nous le désirons, traverser à l’aide de mains courantes très bien équipées, petits passages dans la boue histoire de baptiser la combi de Gilbert, tout est réuni pour notre plus grand plaisir !
Sur le chemin du retour, nous profitons du soleil cuisant pour laver le matos dans la rivière.
Une bière chez Gloria (passage incontournable après une journée de spéléo made in Amalgame) et c’est déjà la fin du week-end.

Moralité : les cantabriques méritent bien plus que 3 jours !! Vivement la prochaine fois !
CR Anaïs, Photos du site Karstexplo.

La superbe vidéo du séjour se trouve ici: Vidéo Cantabria  (Photos et montage Alain Bressan)


4 commentaires:

  1. Salle des fantasmes....... ça va plaire à certains (pas de nom !)

    RépondreSupprimer
  2. La prochaine fois, faites-nous la traversée Cueto-Coventosa (via le puits Juhué de 302 m)

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais bien imaginé des "fantasmos" à la salle des siphons .

    RépondreSupprimer