dimanche 2 mars 2014

Mailhoucost n°7

Dimanche 2 mars :
Ce petit gouffre désobstrué par les Cigognes en 1990 avait été retrouvé par Jean Claude et nous y avions fait une petite reconnaissance le mois dernier (compte rendu du 3 févier). Ayant fui le temps calamiteux des Cantabriques nous profitons d'une belle éclaircie pour essayer de reprendre les travaux dans cette cavité caractérisée par un fort courant d'air soufflant (régime hivernal). Ce matin, il est bien présent. A -4 m, après un petit ressaut entre des parois fracturées nous parvenons au début d'un laminoir pentu, impénétrable au bout de 3 m. Au delà cela semble s'élargir, mais une grande dalle inclinée empêche de passer. Le premier travail consiste donc à agrandir le début du laminoir. Avec quelques pailles, nous rectifions la voûte mais c'est au sol que nous gagnons le plus d'espace. L'argile sèche se creuse bien et à la fin de la journée nous avons calibré le boyau jusqu'à la dalle inclinée. 

Le laminoir au fond du Mailhoucost 7

C.R. Patrick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire