dimanche 30 mars 2014

Mailhoucost 7, 8, 9 .....


Samedi 29 mars.

Sandrine D, Caroline, Joël, Étienne, Jean Luc, Jean Claude, Alain D et Alain M.

C'est à 8 que nous reprenons le travail au n°7, cette fois ci il ne devrait pas y avoir de problème pour remonter les seaux de gravats.
La montée à la cavité se fait dans la bonne humeur, malgré un ciel légèrement couvert qui nous empêche de gouter à souhait à la vue Ouest de notre cher massif.
Les raquettes sont restées à la maison, la neige si abondante ce dernier jour ayant disparue comme par enchantement.
Le travail s'enchaine et les seaux remontent à une cadence remarquable. A midi trente c'est le break pour le casse croute traditionnel, au bord d'un petit feu qui nous réchauffe un peu, le soleil ne voulant pas paraitre à 100%.

Après le café et quelques friandises, les travaux reprennent et vont bon train, nous gagnons en place et en distance, la suite commençant à apparaitre.
Il est 16h, nous arrêtons les travaux pour nous rendre au deuxième objectif de la journée.
Il s'agit d'un petit départ repéré le 3 février lors d'une sortie neige et prospection.
Le GPS de Jean Claude, infaillible, nous y guide rapidement.

C'est un tout petit trou qui aspire. Juste ce qu'il faut pour terminer la journée.
La terre est retirée ainsi qu’un premier gros bloc. A l'aide du burineur, nous taillerons un passage qui nous permet de sonder entre 15 et 20 mètres de puits.
Le passage est fait mais il faudra le matériel pour y descendre, ce sera pour une autre fois.
Nous repérons aussi un autre départ, 30 mètres plus bas. La aussi, le mystère nous attend.

En conclusion, une très belle journée avec encore de nouveaux objectifs.

Alain M


1 commentaire:

  1. Vous aviez même pas un petit bout de nouille ? J'ai du vous manquer ......

    RépondreSupprimer