dimanche 21 juin 2020

Le Pataroc en passant par l'Aoulhet...


Aujourd’hui avec Brigitte nous sommes montés à cabane de l’Aülhet pour un portage...
4 grosses couvertures un serviteur de cheminée en ferraille, un bouhadé et d’autre matos pour les grillades en vue des travaux dans la tranchée / Paybou
Il y avait foule... Les amis du parc et autres...

Le temps de casser la croûte et nous voilà redescendu... il est 15h 15, le Bout du Pont est en effervescence et en plein festin, du Pont du Diable, on entend la musique, les planchas qui crépitent et verres qui trinquent copieusement à l’amitié

Nous on tourne vers Escot, direction la Tute du Pataroc où Escano Clouquo (estourbit la poule) Finalement on fera le bout de topo pour la synthèse du report...
A l’intérieur il y a du remplissage, certainement des alluvions tertiaires car il y a des traces ferrugineuses comme on en trouve dans d’autres cavités...

Il y a un témoin d’ancien plancher stalagmitique, preuve que la cavité s’est comblée puis recreusée partiellement, la calcite à tout recouvert puis s’est à nouveau recreusée...
Quand on pénètre dans la grotte, en fait on remonte un cours d’eau aujourd’hui fossilisé, lorsque l’on accède à la grotte, on arrive par une sorte de chenal c’est en fait l’ancien conduit aval long de plus de 50m
On a pointé toutes les désobs anciennes ou récentes qui s’échelonnent sur le trajet souterrain, chaînon manquant entre le Sousbet et les Castagnets
Retour au bout du pont pour trinquer avec Jean Claude et ses convives

Une sortie bien rentabilisée

Alain D




Aucun commentaire:

Publier un commentaire