jeudi 4 mai 2017

De retour au Tonio

Il est 18h ce lundi 1er mai… Je bosse ce jour-là… Plus qu’une heure avant la quille !
Appel téléphonique de Jo :
-          « T’es libre ce soir pour une sortie spéléo ? »
-          « Heuuuuu !? De suite, de suite ? »
-          « Oui, je suis à St Pé au local, mais prends ton temps ! ».
-          « Heuuuuuu !? Sortie de combien de temps ? »
-          « On sera sorti à minuit ! Je voudrais aller équiper le Tonio, pour le faire en classique avec l’EDS ou autre ! »
-          « Tu peux attendre que je sorte du boulot vers 19 h, que j’aille prendre mon matos et que j’arrive ? »
-          « Oui, oui prends ton temps, je prépare les kits ! ».
Voilà comment on se retrouve à 20 h à arpenter les combes sous le sentier des Charbonniers, au-dessus de la ferme Versailles, à chercher l’entrée de ce trou. Quelle occaz à ne pas rater !
20 h 30 : Jo équipe et entre dans la faille.
Avant la suite de la narration, quelques instants de silence à la mémoire de notre collègue Antoine Cabotiau, Tonio, disparu le 11 avril2011, le jour de la découverte de ce trou ; cette cavité lui est dédiée…
Puis les puits s’enchaînent ! L’intention de Jo est de découvrir l’état d’équipement de ce gouffre, l’équiper pour de la classique et réaliser une fiche d’équipement.
En complément de celles présentes, nous posons donc des spits « à l’ancienne » au tamponnoir, afin de permettre d’installer des mains-courantes d’assurage, sécuriser les têtes de puits avec des ancrages doubles et réaliser les ancrages doubles de fractionnements, là où cela est jugé nécessaire.
A minuit et demi, on décide de remonter, sans avoir atteint totalement le fond. On reviendra, c’est promis !
Il est 3 heures quand je rentre à la maison… Objectif de plaisir souterrain atteint ! Objectif horaire très légèrement dépassé, mais c’est pas grave, le fun d’abord !

Marc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire