dimanche 13 décembre 2015

CL 3, au sec....

Samedi 12 décembre 2015 :
Il y a un peu de monde ce matin là à la barrière du Bergons (Mass, Alain D., Bubu, Jean-Claude, Anthony, Étienne, Sandrine et Patrick). Il faut dire que le beau temps persistant nous permet de jouer les prolongations en altitude sans avoir à se soucier de la neige. Il y a largement de quoi faire pour deux équipes car dans le secteur, les objectifs ne manquent pas. Pendant que les Alains, Bubu et Jean-Claude retournent dans la zone des "L" pour voir et revoir des cavités à courant d'air, nous filons tout droit en direction du Porto de la Glaize afin de poursuivre les travaux dans le CL 3. 
Celui-ci aspire toujours nettement, mais contrairement à notre sortie précédente, le trou est sec ce qui change complètement la donne. Dans un premier temps nous tentons d'aménager le passage étroit vers -10 m. Le résultat est très mitigé et nous n'insistons pas, préférant aller voir le petit puits qui nous tend les bras. Après avoir enlevé quelques blocs gênants, nous équipons cette verticale qu'on avait cru un peu plus importante. 


 Le puits de 10. Au bas, Etienne (à droite) est déjà en train de dégager les cailloux
qui bouchent le passage.

Au fond, ce n'est pas gagné et un resserrement sévère nous stoppe à nouveau. Celui-ci fait bien 2 m de long mais derrière on devine du vide et puis, il y a toujours ce courant d'air qui file devant nous. Nous nous relayons pour ce second chantier. Les heures passent, les batteries trépassent et vers 16 h 00 nous pouvons enfin nous glisser dans le méandre. Juste après, nous nous redressons dans une petite rotonde au fond de laquelle un gros bloc, pris dans la calcite, barre le passage. Derrière, il y a un nouveau puits. Par une petite "poussée" nous parvenons à le basculer dans le vide, libérant ainsi un passage confortable. Malheureusement nous n'avons plus de corde. Ce sera donc pour une prochaine fois. 
Anthony s'attaque au bloc qui bouche l'accès au puits vers - 25 m.

Nous remontons en aménageant quelques passages pénibles et ressortons vers 18 h, il fait déjà nuit et le retour se fera à la frontale...

18 h, nous sommes à 1300 m d'altitude, il fait presque doux, il n'y a pas de neige et nous sommes le 12 décembre. Finalement ce n'est pas complètement idiot de se réunir pour parler du climat...
(voir site de l'ADEME Midi Py)

Patrick

1 commentaire: