lundi 19 janvier 2015

A l'abri dans les Boutils

Dimanche 18 janvier

Nous remontons au gouffre des Boutils faire une autre séance de travaux en espérant que cela ne sera pas trop humide après les pluies des jours précédents. Nous sommes quatre pour commencer (Étienne, Serge, Alain Mé et Sandrine) et Jean nous rejoint un peu plus tard car il a du sommeil en retard. Les puits sont un peu humides, mais nous avons le plaisir de voir que le méandre où nous allons travailler est bien sec. Le début est un peu laborieux puis les blocs biens calibrés sont évacués à un rythme soutenu. Jean arrive et comme nous sommes finalement plutôt nombreux, il continue de fouiner partout à la recherche d'autres suites possibles. Il y a en effet du courant d'air dans trois autres endroits, dont un où on entend nettement les cailloux tomber longtemps dans un puits qui résonne bien après moult rebonds dans une fissure dont la largeur et la profondeur sont difficiles à évaluer. Mais comme on a déjà commencé un chantier qui a ses adeptes convaincus, on verra plus tard. Malgré tout, avec Étienne, ils commencent à agrandir l'entrée à grand coup de masse. Après avoir vidé nos 7 batteries, l'heure tourne et il commence à se faire tard. La remontée est vite expédiée. Nous avons avancé de 2 m, plutôt à l'horizontal, il reste encore sans doute une séance pour être fixé car on ne voit pas bien la suite mais l’écho est prometteur d'un élargissement Nous redescendons en faisant le tour par l'autre versant de la bosse des Boutils. Le temps est clair, la neige crisse sous nos pas et nous apprécions cette descente dans le halo de nos lampes. Étienne rompt la quiétude du moment en nous faisant un roulé boulé dans les ronces, il faut dire que le sentier est très boueux vers le bas. Pas de mal... A 20 h nous sommes aux voitures.
Sandrine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire