lundi 22 décembre 2014

Quand passaient les palombes...


Dimanche 21 décembre
Véro D, Jean Claude, Jean Luc, Bubu et Alain M.
Ce dimanche, nous profitons de la reprise du beau temps pour aller visiter une petite grotte sur la massif de la Pale.
Il s'agit de la grotte de la Palombière, découverte dans les années 90.
La marche d'approche est assez courte et nous nous retrouvons rapidement au pied de la palombière, c'est elle qui a donné le nom à la cavité.
Abandonnée depuis de nombreuses années, elle présente des signes de pourrissement et ne devrait peut être pas tenir très longtemps. C'est vrai que depuis quelques années les palombes ne passent plus beaucoup dans la région et celles que l'on aperçoit se sédentarisent en hiver plutôt que de faire le grand voyage. Réchauffement de la planète certainement.

La cavité débute par un puits de 5 mètres nécessitant le matériel de progression.
Nous arrivons dans une jolie salle en longueur. Les concrétions sont nombreuses et deviennent de plus en plus ouvragées au fur et à mesure que la galerie se rétrécie. Petit passage bas avec de jolis gours et nous atteignons la salle terminale du niveau supérieur. Une étroiture arrête la progression mais derrière c'est certainement plus grand, un joli écho est là pour nous le prouver.
Nous réalisons une petite désobstruction pour essayer de passer. C'est de la calcite un peu rebelle mais nous arrivons quand même à agrandir sur 4 mètres de long et à progresser normalement.
Le bouquet final est cependant au fond de l'étroiture. Véro arrive à s'y immiscer la tête et nous annonce que c'est un peu plus grand.
Il reste un tout petit peu de travail pour passer, mais nous arrêtons là le chantier et laissons la primeur du passage au découvreur de la cavité qui devrait venir dans les jours suivants.
Nous fouillons ensuite la grotte mais ne trouvons pas de suite oubliée dans ce labyrinthe de petites galeries.
Nous remontons en surface et goutons un bon casse croute réparateur, il est déjà plus de 14heures.
Le retour se fera en regardant quelques cavités le long de notre passage, encore du travail pour les jours à venir.

Le petit film de Jean Claude, cliquez ici.

Alain M

1 commentaire:

  1. Sympa de m'avoir attendu pour découvrir la salle suivante! Nous y retournerons tous très bientôt j'espère.

    RépondreSupprimer