vendredi 30 septembre 2016

Le ronfleur du Plan de la Mine

Jeudi 30 septembre 2016 :
Le temps est idéalement beau et donc propice à la chasse aux courants d'air. Histoire de changer un peu, nous décidons de remonter sur le Plan de la Mine (massif du Jaout) afin de poursuivre la désobstruction d'un trou aspirant que nous avions découvert en juin 2014. 
Nous y accédons par Port de Castet via une longue traversée à flanc de montagne. En une bonne heure, nous sommes au trou. Le courant d'air aspirant y est particulièrement violent. Sans tarder nous attaquons la désobstruction. Rapidement nous nous apercevons qu'un énorme bloc empêche d'atteindre un élargissement, 3 m plus bas. Il nous faudra pas mal d'énergie pour le réduire en miettes et tout autant pour évacuer les gravats.

 L'entrée n'est plus vraiment discrète...

Derrière le conduit, bien formé, se pince à nouveau mais les cailloux lancés dans la diaclase étroite qui lui fait suite, chutent d'une vingtaine de mètres. Quant au courant d'air, il ronfle bruyamment dans ce rétrécissement. C'est très bon signe même si rien n'est gagné car dans un gouffre voisin, certes un peu moins ventilé, nous n'avions pas trouvé de suite praticable. En tout cas, nous y retournerons rapidement. A suivre....

 Le conduit juste avant la diaclase qui ronfle.

Patrick et Sandrine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire