mercredi 16 mars 2016

Petite virée à la Borne


Ce Mardi 15 Mars, j’ai trouvé quelqu’un qui bosse les Weekends et qui a des jours de repos en semaine : Anthony.
Nous sommes tous les deux bien motivés pour aller explorer une classique, le Borne 109.
Je n’ai jamais vu la Salle Blanche et Anthony à force d’en entendre parler et d’y passer devant…voulait percer les secrets de cet incontournable du massif.
C’est aussi l’occasion de s’essayer à l’équipement et de prendre notre envol. Nous récupérons le matos chez JC. (Pas Jésus Christ, Jean Claude…).

Nous sommes armés par la topo, la fiche d’équipement, les mails d’explications de Bubu et d’Alain M. Merci les gars.
La sortie démarre vers 11H, les puits se succèdent. Les amarrages naturels, les fractios, les déviateurs, on équipe à tour de rôle et nous voilà en face du Kamasoutra. Anthony propose de s’engouffrer dedans… mais se laisse vite convaincre de passer dessous, là où c’est plus large, façon de parler.

On rampe, on suit le marquage fait avec de la rubalise et on arrive à notre objectif, la Salle Blanche. Elle mérite bien son nom et vaut la balade.
Il est 2 h, l’heure de casser la croûte sous un plafond blanc. La remontée se fait en 2 heures.

Anthony déséquipe et remonte deux kits. Je reconnais que trois kits à deux, c’est lourd à porter et que les femmes sont limitées en force, surtout en fin de journée. Donc, il porte les kits et je fais le compte rendu. C’est un bon deal !!

On ressort vers 4h, plus tôt que prévu. Un tour au lavoir, et l’envie d’explorer toutes les classiques du site du GSHP pointent son nez.
Ce n’est donc qu’un début.
Avis aux amateurs…..

CARO

6 commentaires:

  1. Bravo les djeun's ! Vous êtes des chefs !!!

    RépondreSupprimer
  2. Une explo à deux, le rêve. A deux pas de la voiture, cette cavité est riches en difficultés et en paysage divers et variés. Le paradis.
    Un seul mot, bravo Caro et Anthony. La relève est assurée, cela me fait bien plaisir

    RépondreSupprimer
  3. La motivation de Caro et Anthony mardi matin était exceptionnelle. Ils avaient les yeux qui brillaient déjà d'envie alors qu'ils préparaient le matos avec minutie.
    Bravo à tous les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je leur souhaite beaucoup de première et de plaisir à la découverte de ce sport aux méandres profonds ...

      Supprimer
  4. Merci à vous tous. C était une super journée, une de celle qu on est dégoûté de finir... Et puis j ai explose ma combi!! La, je sais que je commence à devenir vraiment Speleo!

    RépondreSupprimer
  5. La Borne 109, ça fait toujours plaisir de voir qu'elle fait rêver. Quand on a ouvert la suite dans les années 90, on avait cette envie de fouiller même là où tout le monde nous disait que l'explo était finie. On a fait un petit trou avec un burin et un marteau et ça c'est mis à souffler à nous éteindre les acétos. Après pour continuer, j'avais même descendu des lunettes de soleil pour pas me prendre les éclats de caillou dans les yeux... on était un peu fou. Mais pas trop quand même !

    RépondreSupprimer