samedi 1 avril 2017

555 !

Jeudi 30 mars 2017 :
Nous voici de nouveau aux Oules pour aller voir le énième trou découvert par Jean-Claude du côté de Souste. Pour être précis, c'est d'ailleurs le 555° trou répertorié par lui sur le massif, d'où son nom. Comme nous ne sommes que 3 (Jean-Claude, Sandrine et Patrick), nous essayons d’alléger un peu le matériel. Après quelques centaines de mètres sur la partie débonnaire du sentier de l'Arriusec, nous attaquons tout droit dans la pente. Et elle est bien raide la bougresse ! Heureusement, le 555 n'est pas trop loin. C'est un petit gouffre à deux entrées que Jean Claude avait reconnu jusqu'à une étroiture (-4 m). La suite n'est pas trop évidente et plutôt que d'entamer des travaux qui risqueraient d'épuiser nos deux batteries, nous préférons aller voir un autre gouffre : le trou de la Caü det Saü.

 Les deux "yeux" du 555
Mais pour l'atteindre il faut encore monter de 250 m. La montée reste raide. Nous passons devant le trou bouché qui, comme son nom l'indique........ 

Le trou du Caüt det Saüt est une petite diaclase impénétrable derrière laquelle on devine un élargissement au niveau d'un petit ressaut. Nous attaquons les travaux et après 3 assauts musclés, nous parvenons à franchir l'étroiture. Derrière c'est effectivement plus grand, mais le fond est entièrement colmaté à -3 m.

 Le trou du Caüt det Saüt

Il est encore assez tôt et pour redescendre nous en profitons pour prospecter la rive gauche du Cau de Saüt. Mis à part quelques trous minuscules et des terriers de Tachous, nous ne trouvons rien à nous mettre sous la dent. Nous repassons au 555 pour terminer nos batteries mais rapidement nous laissons tomber, la suite, sans air, étant trop étroite. Retour aux voitures vers 18 h 30.

Le fond du 555

 La vidéo de Jean Claude est ici

CR Patrick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire