mardi 11 octobre 2016

La suite au 147


Dimanche 09 Octobre:

Aujourd' hui c'est seul que je prends la route en direction du col d' Andorre. Bubu aussi va monter mais il n'est pas encore là. Tout le monde est déjà à Yerse, et il est convenu qu'on se retrouve à l'entrée du SC-147. Une heure plus tard je retrouve Jean et son père Pierre à l'entrée du trou. Quelques instants plus tard arrivent Patrick et Sandrine, suivies d' Etienne, Alain M. et Serge.
Jean, Pierre et moi partons directement au fond pour attaquer la désob, alors que Patrick Sandrine et Serge se mettent à la topo.
Alors que le chantier avance à grand pas nous nous retrouvons tous dans la salle du fond ou nous nous relayons pour manger et continuer les travaux. Vers 14h00 Patrick, Sandrine et Serge nous quittent et retournent vers la surface. Une heure plus tard nous venons à bout de ce pincement, et c'est Jean qui part équiper. 25m plus bas nous retrouvons le méandre, bien plus grand et plus beau. On progresse aisément jusqu'à une petite escalade. Un petit trou nous permettrait de passer au travers, mais très étroit. Alors que j'allais percer le premier point, Pierre se met à crier qu'il est passé!!! C'est pas très engageant, mais ça nous évite bien des bricolages. Par la suite nous nous retrouvons sous le pendage proche duquel nous observons encore une fois la jonction de différents actifs. A cet endroit là on cherche un peu notre chemin avant de tomber nez-à-nez avec un très beau puits d'environ 40 ou 50m. Pierre équipe, mais on se rend compte rapidement qu'on va manquer de corde. Il descend une première fois, mais c'est trop court. Il remonte, on optimise l'équipement au maximum afin de gagner de précieux mètres, on raboute tout ce qu'on a. Et cette fois ci c'est moi qui descends. La corde déroule, le sol se rapproche, et je me retrouve en bout de corde à seulement 5m du sol. De là je peux observer un gros départ à la base du puits sans entrevoir autre chose que du noir. C'est de bonne augure pour la suite, mais pour l'instant, l'heure est à la remontée.

Nous mettrons 1h30 pour remonter du fond. C'est le temps que nous mettions pour remonter du « terminus des anciens ». Preuve que nos travaux d'élargissement facilitent le passage même si la cavité reste dans son ensemble assez exigüe. Nous sortons à 19h30 environ, une fois de plus bien rincés... mais le 147 est maintenant devenu Gouffre du Col d'Andorre !


Antho.

5 commentaires:

  1. Et un de plus un ! Je viendrais y faire des photos... Quand Bubu passera avec e sherpa sur le dos... Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, on attend la suite avec impatience!

    RépondreSupprimer