dimanche 15 février 2015

Quand le Diable nous arrose !



Faute d'être « Rouge », le diable de ce dimanche 14 février 2015, a pris ses airs limpides pour déverser toute sa colère dans les méandres rocheux d'une cavité qui nous a accueillis, nous les spéléos épris de la terre en ce jour de fêtes des amoureux.
Bubu, Véro, Caro, Emma et moi-même avons dû enjamber quelques menus troncs pour accéder à l'entrée de la grotte et très vite, le grondement de l'eau a surgit. Une fois encore, la nature dicte ses règles et c'est étonnant, cette sensation de petitesse face à la puissance de l'eau qui se répand dans les profondeurs de la cavité laissant sur son passage une roche lisse et brillante.
Véro et Bubu ont équipé le premier puits et déjà cette première corde nous menait les pieds dans l'eau, cela allait durer tout au long de notre parcours. J'ai équipé le second puits.
Véro s'en est allé la première, je l'ai suivi dans cette descente qui côtoyait la cascade, à la fois généreuse et brute, vierge de toute empreinte humaine. La générosité de l'eau aura d'ailleurs comblé notre petit groupe, nous avons tous eu l'occasion de juger de sa température.
Seul le passage sur la main courante nous aura évités d'être à l'eau. Le Diable avait sans doute prévu de nous amuser ou peut-être de s'amuser lui-même ! Plus loin dans la cavité un joujou de taille nous attendait. Une tyrolienne version spéléo !
Je dirai que l'aller s'est relativement bien passé. Après la descente du dernier puits, nous étions déjà presque qu'au fond de ce paradis « sous-terrestre ». Paradoxalement plus nous étions trempés et refroidis et plus la vue du paysage nous réchauffait, nous étions comme enveloppés par les éléments et le groupe baignait dans l'allégresse !
Les très beaux clichés de Véro en témoignent. Le retour fut plus physique, en particulier sur la tyrolienne. Caro et moi avons pris une bonne douche revigorante ! Mais qu'à cela ne tienne, nous étions aux anges et après une petite pause, nous avons rejoins la sortie rapidement. Des ailes nous étaient-elles poussées entre temps ?
Je ne pense pas car Bubu s'est empressé de faire un feu au-dessus duquel Caro et Emma ont fait griller une brochette de chaussettes...entre-autre.
Pas de doute, ici le Diable nous a offert un tableau de Maître : une allégorie à la vie.
Merci à tous les diablotins pour cette belle journée !

Sandrine L.

Le CR de Caro.

Emma, Véro ,Sandrine, Caro et …..Bubu     Trouver l’intrus ? 

Ce 14 février, nous partons à 5 découvrir et redécouvrir la grotte du Diable Rouge. La forêt est complètement détruite par le poids de la neige. Les poteaux électriques sont par terre, des troncs de plusieurs centaines d’années sont décapités ou tout simplement brisés en deux comme un Mikado. La neige a fondu et nous partons ce matin tout d’abord par un chemin défoncé et boueux, puis à travers cette belle forêt des baronnies. L’entrée de la grotte est méconnaissable et cachée par Dame Nature. Des arbres et leurs branches se sont brisés et recouvrent entièrement sur plusieurs dizaines de mètres l’entrée. Il faut un petit déblaiement et un peu d’escalade pour démarrer la sortie. La grotte est toujours aussi belle mais nous pouvons davantage la considérer comme «AQUATIQUE ». 
Des torrents d’eau forment de magnifiques cascades et plans d’eau. Nous pataugeons, éclaboussons, plus que nécessaire parfois… Sandrine équipe le deuxième puits, nous apprenons un nouveau nœud, le papillon et ainsi va la spéléo : des rigolades, du sport, de la technique, des merveilles, et puis des rigolades,…..A la sortie, Bubu nous concocte un joli petit feu (non sans mal et persévérance), nous en profitons pour étendre notre lessive, refaire le monde et planifier la prochaine sortie. Ainsi va la Spéléo…..
PS : un merci à mon mari pour son cake, un bravo à Bubu qui a survécu à cette journée, entouré de bonnes femmes et a bientôt les filles…

Photos Véro D

4 commentaires:

  1. Tout le plaisir était pour moi Caro !
    Mon moment préféré avec toutes ces princesses ?: le cake de Gwen ! Les filles ça mange peu, j'ai eu droit à 3 parts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croyais que tu suivais un régime!

      Supprimer
    2. Tu as tout à fait raison Bernard, Bubu est même très attentif à son régime hyper caloriques qu'il suit a la lettre .

      Supprimer
    3. A la lecture du texte, j'ai cru que t'avais mangé les chaussettes grillées...

      Supprimer