dimanche 19 juillet 2020

Longue et humide sera la désob...


Samedi 16 juillet, Sandrine, Patrick, Jean Claude, Joël et Alain M, cavité du Sousbet.

Ce samedi nous sommes retournés au Sousbet afin de poursuivre la désobstruction qui devrait permettre de donner un accès à la galerie amont, suite évidente de la galerie aval.
La météo prévoit une très belle journée, bien chaude, et nous serons au frais pour une bonne partie de celle-ci.

A 10 heures nous sommes sur le "chantier". Pour le courant d'air, il n'y a vraiment pas photo, il vient et d'en haut du méandre, et aussi d'en bas, au-dessus d'une vasque qui ne parait pas très engageante.

Pourtant, après quelques cogitations et reptations presque aquatiques, nous délaissons la suite supérieure et jetons notre dévolu sur la partie aquatique.
Cela semble un peu bizarre mais après quelques travaux de nettoyage du lit du petit ruisseau, nous faisons baisser le niveau de la vasque d’une bonne dizaine de centimètres et un chantier moyennement confortable et légèrement humide s'offre à nous.
Côté droit, une petite banquette qui ne demande qu'à voler en éclats et permettre la reptation hors d'eau, côté gauche le pseudo ruisseau (ce jour il coule très peu) et un calcaire feuilleté qui rejoint le plafond, il devrait être facile à "éliminer".
Et c'est parti pour près de 7 heures de travaux, uniquement interrompus par la pause casse-croûte et une escalade réalisée par Patrick dans la première salle mais qui ne donnera rien, et les allers-retours en zone de sécurité.

Cela avance, on tourne à tour de rôle pour les forages, les burinages, les évacuations et la mise en place des gravats afin qu’ils n’encombrent pas trop la galerie principale.

Nous avancerons de près de 4 mètres en créant un passage confortable, permettant les travaux en position allongée ou semi à genoux.
Au fond, une suite se dessine, légèrement plus grande sur 1 ou 2 mètres mais après il y a un autre rétrécissement.

A 16 h 45 nous levons le chantier, nous y reviendrons dès que possible, il va falloir profiter de la saison sèche.

Dehors il fait une chaleur du diable, contraste oblige.
La bonne bière bien fraîche offerte en terrasse par notre ami Jean Claude sera la bienvenue.

Alain M







2 commentaires: