dimanche 17 novembre 2019

Traversée "Pyrénois" / "Pène Blanque"


Le 12 Novembre, je me suis inscrite pour être public support d’Anaïs, élève du CREPS pour son DE de spéléologie. Je m 'y rend la veille et arrive après m'être perdu 20 bons kilomètres sous la pluie battante sur de petites routes inconnues de mon GPS, à Arbas, refuge des Paloumères.
Là, m'attendent un bon feu de cheminée et une partie de la troupe : Anaïs, la principale intéressée, Tot le prof de la prof, et Charlie, le chéri d’Anaïs.
Le gite est grand et nous sommes 4, donc chacun sa chambre ! Se joignent à nous deux nanas (je suis horrible, j'ai oublié leurs prénoms), qui décident en mode " routs " de dormir en tente pour finir avec le froid, dans le camion de Tot.
Le départ se fait vers 9 h après un habillage au chaud dans une salle du gite. Nous partons faire la traversée Gouffre des Pyrénois, grotte de Pène Blanque.
Une demi-heure de marche d'approche à peu près au sec, nous mène au début des puits. Anaïs fait les premières explications sur le réseau, l'utilisation du matériel. Le point sur le niveau de chacun est fait aussi pour que chacun puisse participer, s'entraider, en gros, passer une bonne journée ! Tot ne dit rien…fait mumuse avec Iphigénie sur son portable, mais le prof guette et à l'oreille et les yeux partout !
S’enchaînent un ressaut de 2 mètres, un P6, un P10... puis nous nous retrouvons sur une main courante sur un balcon pas bien grand…dessous…130 mètres... et oui, çà envoient pas mal !
Je descends avec Anaïs car elle me promet de l'ambiance pour équiper plus bas. Effectivement, 45 mètres plus bas, nous devons penduler sous le reste du puits pour équiper une vire et continuer à l'horizontale le réseau.
C'est l'occasion d'essayer ma nouvelle lampe en spot et c'est plutôt le pied ! Anaïs est au top, gère sa troupe, utilise les compétences de chacun. Nous enchaînons ensuite avec la galerie Prévert qui est magnifique et une petite remontée sur corde.
En tout, 5 heures sous terre pour cette très belle traversée. J'espère que nous avons été un bon " public support », en tout cas à mes yeux Anaïs était au top. J'attends avec impatience sa note et invite tout le monde à s'inscrire sur ce genre de sortie. J'ai découvert une cavité magnifique, je me suis fait un peu dorloter...et j'ai appris beaucoup de choses dans une super ambiance. Le moins marrant, c'est le retour à la voiture avec une bonne demi-heure bien raide et une autre demi-heure balade en forêt. Nous nous retrouvons tous le soir autour d'une bonne raclette arrosée de petites bières…et un retour tardif à la maison et oui...faut bien....

Caroline

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire