dimanche 23 juin 2019

La grotte aux moutons


Samedi 22 juin, Bubu, Pascal et Alain M

Nous ne sommes que 3 ce jour pour aller désober cette grotte connue depuis toujours et revue l'année passée lors d'une balade.

Le temps se met au beau, la météo annonçant même une canicule pour la semaine à venir.
Nous sommes un peu chargés et même si l'on voit la cavité depuis le parking des voitures, ce qui n'est pas coutume, la marche d'approche est assez longue et les rayons de soleil aidant, nous devons vite faire quelques arrêts.
Pascal, pour qui c'est une première, caracole en tête, à maintes reprises je pense que nous ne l'avons pas suffisamment chargé mais bon, on y arrivera quand même.
Paysages magnifiques, vue sur la chaîne des Pyrénées du 64 au 09, des fleurs, des insectes... de quoi alimenter les conversations.

Enfin nous arrivons sur le sentier de la crête et découvrons les restes de neige dans le cirque du Granquet et le flanc Est de l'Estibette. C’est beau, très beau.
Encore 400 mètres en plan et nous voici à pied d'œuvre non sans être passé au Trou du Mouton où nous admirons 4 petits rouges-queues qui commencent à prendre leur premier envol.

La grotte aux moutons aspire un bon courant d'air et c'est rapidement que nous nous mettons à l'ouvrage.
Il va s'agir de retirer terre et cailloux qui encombre un départ de méandre sur environ 4 mètres de long. Au fond, un coude à gauche et ensuite on ne voit pas.

Nous attaquons les premiers seaux de terre. Pour l'occasion nous avons porté un bidon coupé en 2, une corde devant, une derrière et on fait le va-et-vient.
Le travail avance bien et à 13 heures c'est la pause casse-croûte.
Tiens le brouillard arrive et nous cache le paysage. Au moins nous n'aurons pas trop chaud.

Nous reprenons rapidement le travail, les bidons pleins s’enchaînent, stoppés ponctuellement par le passage de plus gros blocs.
Certains plus gros seront mis au calibre avec les moyens percutants.
Vers 18 heures une suite nous apparaît mais il est l'heure de la débauche et il nous faudra y revenir.

Affaire à suivre

Alain M


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire