mardi 20 octobre 2015

Triste nouvelle

Michel Dallier vient de nous quitter à l’âge de 72 ans.

Membre très actif en compagnie de sa femme Micheline, investi aussi au niveau du CDS,

 il était devenu un spécialiste de la prospection et de la désob. 
C’est lui qui nous emmena pour la première fois dans la Coume de Pouts qui commence enfin à livrer ses secrets.
Joyeux compagnon des années 1983 à 1990 l’époque formidable de l’aventure des Toupiettes, incollable en toponymie de la région de St Pé, il n’était pas le dernier pour donner la réplique à Dédé ou rire du flegme de Domi.
Une page se tourne, son ombre va roder pour l’éternité dans les bois de Saint Pé qu’il arpentait si souvent en compagnie de son épagneul : Symphonie.


Toutes nos pensées vont à sa femme, Micheline et à sa fille, Valérie.

1 commentaire:

  1. Toutes mes condoléances la famille de Michel, que je connaissais bien.

    Allez, une petite anecdote de 1988 lors de la montée à la Coume des Puts via le Col de la Laco (de mémoire).

    "J'explique à Jean-Pierre une théorie fumeuse, bien que scientifique, dans laquelle il est question de forces qui se déplacent le long de l'axe des Y [...]
    [Mickey] me rappelle qu'il y a une sorte de gros décanewton qui déconne [...]".

    Qui pourrait retrouver ce texte dans un des comptes-rendus GSHP de l'année 1988 ?"

    RépondreSupprimer