lundi 26 octobre 2020

Recherche Généres 2 Désespérément

 

Mes obligations de cette matinée sont terminées et le changement d'heure vient de me faire gagner une heure ! Sans traîner, je peux être à Saint Pé vers 14 heures ...

La découverte du Sousbêt commence à nous faire dire, dans nos rêves les plus fous,  que la traversée souterraine du Montagnon de la pale, des Générès jusqu'aux Castagnets, devient possible. C'est beau de rêver et c'est aussi ce qui fait avancer l'explo.

Miguel avait indiqué dans un article sur Spélé'Oc de 1996 qu'il avait trouvé 2 cavités à courant d'air, nommés Générès 1 et 2 (LP 13 et LP 14 au niveau du classement)

Le LP 13 a été repris mais le LP 14 reste introuvable. Alors j'ai 4 heures devant moi pour le trouver ! 


Le parking de la Bouhadère est bien encombré quand j'arrive, il doit y avoir du monde sous terre ! Jean Claude n'est pas dispo, il est aux cèpes alors je prends tout mon matos, 30 mètres de nouille, et me voici parti. Petit coup de fil à un ami pour savoir si le LP 13 est avant le table de Picnic ou après.. Il me dit 100 mètres avant au niveau d'un sapin tombé l'année dernière. Les infos étaient parfaites puisque je tombe de suite dessus ! Je refais le marquage, celui de 93 n'est plus visible sauf en lisant bien, le club inventeur: le GRAS.

A partir de là, c'est simple: Miguel parle d'une centaine de mètres plus loin en descendant une dizaine de mètres dans la pente. Alors je fais une centaine de mètres, descend une dizaine de mètres et ratisse en restant à niveau. Quand j'estime être trop loin, je descend quelques mètres de plus et je reviens vers le LP 13 puis à nouveau quelques mètres plus bas et je repars dans l'autre sens. je me retrouve sur et sous de belles falaises d'un côté et à la palombière de l'autre côté. Rien de rien de rien qui ressemble à une cavité !

Alors, au niveau de la palombière,  je remonte sur le chemin, monte une dizaine de mètres et je reviens vers mon point de départ. là, même pas un petit affleurement rocheux qui me fasse espérer. J'ai du dépasser le LP 13 mais je continue et enfin je trouve un trou. pas large du tout ! mais il y a 25 ans, peut être que Miguel l'avait descendu ??? J'appelle le même ami que tout à l'heure et j'apprends en direct à relever les coordonnées sur IphiGéNie. Merci Alain, il faudra que tu prévois une petite formation sur cette application pas très conviviale quand on ne la connais pas ! 

Report fait, je suis à peine à 10 mètres du Trou "Contre Faux Hayaü "et il a été pointé par Jean Claude en 2013.  Je n'ai pas senti de courant d'air mais vu le temps maussade d'aujourd'hui, rien d'étonnant.

Bon, 17h30, il commence déjà à faire sombre...je hais l'heure d'hiver ! 

Du monde au parking ; Hugo et un groupe qui sort de la Pâle puis Pierre Henri Fontespis Lhoste en famille qui arrive de la salle inf. Super moment de convivialité avec mon ami PH que je n'avais pas vu depuis longtemps.

Je passe voir jean Claude pour faire le point avec lui de mes non trouvailles et je repars avec quelques cèpes et quelques châtaignes !!! merci Jean Claude !

Bubu

1 commentaire:

  1. On a fait 1/2h de ratissage plus près de la table de pique nique avec Damien... en vain...

    RépondreSupprimer