jeudi 22 octobre 2020

La respiration de Généres

Mercredi 21 octobre
(Patrick et Sandrine)

Lors de notre dernière virée à Généres, nous avions du battre en retraite devant l'absence de courant d'air. Mais ce mercredi, la donne a changé et le mercure devrait grimper à plus de 20°. Donc nous y retournons plutôt confiants. 

 


Sur place nous sentons un vague mouvement d'air, mais il faut s'y reprendre à deux fois pour en déterminer le sens. Au fond, c'est la même chose et nous devons probablement être encore à l'équilibre car les volutes de fumée montent et descendent dans la diaclase terminale. Ce mouvement de Yoyo s'explique probablement par l'exposition nord de l'entrée. Heureusement, cela ne dure pas et progressivement le boyau terminal se met à aspirer franchement.

Dans la partie la plus ample du trou.

Nous enchaînons les frappes et finissons par passer. Derrière le passage bas, nous descendons dans une diaclase étroite jusqu'à un gour bordé de calcite. La suite est un œil de boeuf où se concentre tout l'air. Du boulot en perspective mais le chantier nous motive bien. Donc nous y reviendrons....

Ça passe !

Patrick

1 commentaire: