jeudi 22 juin 2017

Les œufs de Lapine

Mercredi 21 juin, Sandrine, Patrick, Jean, Serge et Alain M.

Par ces temps de canicule, quoi de mieux que d'aller faire un petit tour sous terre, au moins on y sera au frais.
Et c'est parti pour une séance au SS01.
Les derniers travaux réalisés par les locaux ont permis de franchir le méandre d'entrée, d'arriver dans un système complexe de galeries enchevêtrées et séparées par des étroitures.
Nous y retournons donc pour y lever quelques points d'interrogations ainsi que la fin de la topographie.


Le vent est bon à l'entrée et l'on est de suite mis dans l'ambiance. Après un ramping d'une bonne trentaine de mètres, on "débouche" dans une petite salle donnant sur 2 suites aval, certainement en correspondance avec le niveau liquide et sur un amont où le courant d'air violent nous appelle.

Petit ramping en remontée et l'on tombe sur une galerie appréciable, constellée de concrétions.

Le fond est bouché mais une nouvelle étroiture ramping en diaclase permet d'atteindre un autre niveau.

Le vent s’essouffle petit à petit et ne devient plus notre fil conducteur.
Un nouveau passage bas limite la progression du plus gros et quelques travaux sont nécessaires.

On accède ensuite au "gros" de la cavité, jolie galerie de 2 à 3 m de haut sur 3 à 4 de large mais malheureusement que sur une quinzaine de mètres.

Divers petits diverticules sont explorés mais ne donnent rien.

Pause casse-croûte sur le sable, on est bien mais on aurait presque froid. 
A noter, par ci par là des restes de coquille d’œuf de poule certainement apportées par des fouines puis par les écoulements.
Nous continuons nos recherches et découvrons une petite galerie remontante avec un peu d'air.

Désob dans le sable et on progresse de quelques mètres. Là aussi il y a de nombreuses coquilles et l'on se dirige certainement vers une sortie. D'ailleurs le thermomètre indique 12°, soit 2 degrés de plus qu'à l'entrée.
Le travail se poursuit mais la glaise aura raison de nous.

Nous débauchons, il est 16 heures et nous avons assez rampé.
La chaleur moite nous accueillera à la sortie, on était vraiment mieux dans la grotte.


Alain M




La minute culturelle

Ces lapins qui pondent des œufs… (d’après Yves Allard )
On s’est tous déjà demandé pourquoi, à Pâques, on associe les œufs et les lapins, sachant très bien qu’aucun des deux ne provient de l’autre.
À l’époque, il s’agissait plutôt d'un lièvre, symbole d'abondance et de renouveau qui correspondait au printemps. Mais comment s’est fait le lien avec les œufs? Selon une légende, un indigent trop pauvre pour offrir des douceurs à ses enfants avait décoré et caché des œufs dans le jardin avant d'y envoyer ses enfants. Ceux-ci, apercevant un lapin, pensèrent que c'était lui qui avait pondu les œufs. La tradition a par la suite été exportée aux États-Unis par des immigrés allemands et, de là, serait né le fameux Easter Bunny.

2 commentaires:

  1. Bravo pour la progression !
    Et bravo pour les oeufs et la minute culturelle !
    A propos de lapin faisant des choses bizarres, qui sait où se trouve à St Pé la rue du Lapin Qui Tricote ? Après les oeufs et forcément les naissances, c'est le temps de la layette !

    RépondreSupprimer
  2. Marc, Lapine est bien sur le nom des personnes habitant au dessus de la cavité. Et pour les œufs, il y a 2 perles des cavernes faisant penser aux œufs mais surtout de très nombreuses coquilles d’œufs de poules, amenées par des fouines certainement.

    RépondreSupprimer