vendredi 29 avril 2016

Le Porche de la Murguette

Jeudi 28 avril 2016
(Serge, Sandrine et Patrick)
Le plafond est encore bas, aussi, nous préférons ne pas trop monter en altitude. Cela tombe bien, Serge a découvert il y a 15 jours un joli porche qui mériterait quelques travaux sur les flancs du soum de Soustère  (MO-40 - voir c.r. du 16 avril).
La montée est bien raide mais en suivant l'arête nous avons pratiquement un sentier jusqu'au trou, quelques 350 m plus haut. C'est un très joli porche, bien formé et qui plonge à 30° dans le massif. Au premier coup d’œil, on distingue très nettement un espace entre la voûte et les blocs qui bouchent le passage. La désobstruction ne traîne pas. Les blocs cèdent les uns après les autres et la terre dans lesquels ils sont enchâssés se creuse facilement. Vers midi, nous apercevons un élargissement. 

 L'entrée du porche de la Murguette (MO-40)

Profitant de la pause casse croûte, nous nous enfilons dans un étroit boyau situé juste à côté. A notre grande surprise, cela passe sans problème et c'est même plus vaste derrière. Mais, ça coince rapidement sur un laminoir impénétrable. Nous établissons la liaison à la voix avec l'autre cavité. 
Cela dit et pour renforcer notre optimisme (!), nous considérons que cette confluence devrait aboutir à un conduit plus gros. La suite nous prouvera que non... En milieu d'après-midi, le passage est ouvert et nous progressons royalement de 3 m jusqu'à un nouveau remplissage de blocs et de terre. La suite nécessite des travaux importants que l'absence de courant d'air ne motive pas trop...


Avant de regagner la vallée, nous prospectons sur le flanc nord du soum d'Arangou sans rien trouver...
cr Patrick

2 commentaires:

  1. Il fallait y croire. Hélas les travaux sont importants.
    Bravo quand même.

    RépondreSupprimer
  2. Et la murguette, vous l'avez revue ?

    RépondreSupprimer