lundi 4 avril 2016

Gouffre des Boutils, the End....

Dimanche 3 avril 2016 :

Ce matin ce n'est pas la grande motivation pour retourner au gouffre des Boutils. Nous sommes 4 (Étienne, Jean, Sandrine et Patrick) et même si nous n'y croyons plus vraiment, nous traînons dans nos sacs pas moins de 4 batteries et tout ce qu'il faut pour poursuivre les travaux. A l'entrée, l'absence totale de courant d'air renforce l'idée que nous jouons aujourd'hui notre dernière carte. Au fond (-147 m), c'est guère mieux. Pendant que les uns font la topo de la partie découverte en 2014 (-158 m), les autres attaquent la désobstruction de la diaclase découverte par Jean un an plus tôt. Dans celle-ci, des cailloux avaient dégringolé assez loin mais les premiers travaux pour accéder à un probable élargissement avaient tout bouché. 

Donc aujourd'hui, l'objectif est d’essayer de reproduire ce doux bruit de chute pour tenter de motiver la reprise de la désobstruction. Ce n'est pas gagné car toute tentative d'élargissement contribue à accroître la taille du bouchon. Jean met le paquet en désobstruant la tête en bas, nous essayons d'en faire autant avec plus ou moins de succès mais à la fin, nous avons gagné un bon mètre sans que la suite soit visible
Cette fois-ci c'est décidé, nous arrêtons là dans le gouffre des Boutils. Nous le déséquipons dans la foulée, il faudra passer à autre chose.
Patrick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire