mardi 21 juillet 2015

Une semaine bien remplie

Stage canyon SF1 du 12 au 17 juillet
Caroline et Anaïs, Jean Luc en encadrant


Caro et moi participons du 11 au 17 juillet à un stage FFS en canyon. Stage SFP1 : stage de formation personnel de niveau 1.. Mais c'est du chinois ! Traduction : stage proposé par Jean-Luc car nous cherchons à devenir autonome en équipement. Nous devenons à l'aise en progression donc en route pour l'étape suivante !!

J1 Arrivée au gite d'Isaby à 9h05 samedi matin. Dur dur de se lever si tôt pour entamer une semaine de vacances ! Ah mais c'est vrai ce ne sont pas des vacances ! Le groupe est déjà là, Jean-Luc a déjà entamé le briefing ! Et le quart d'heure bigourdan alors ? Ah ! Mais il y a des stagiaires d'un peu partout : Lyon, Aix, Savoie, Gironde.. Nous l'avions presque oublié. Ayant la chance d'avoir dans notre club Jean-Luc, nous ne le voyons pas toujours comme le Président du CDS et un Organisateur actif de stages (rassemblement canyon Midi-Pyr, initiateur spéléo, moniteur canyon..).

J2 C'est parti !
Aujourd'hui, évaluation du groupe (niveau de chaque participant) en falaise. A Saint-Pé. Nous sommes en terre connue ! Mais pas conquise !

Première descente ; faire une clé sur un huit. Remonter. Révision (pour certains) des nœuds. Tout va trop vite... « Mais si, regarde, tu prends la corde, tu la passes là, puis là, tu tires, et voilà » !! Oh là là, alors... tu passes la corde là... puis... (devant, derrière ??)... STOP ! Caro, Sarah (une autre fille, et oui, sur 9 stagiaires, nous sommes 4 filles ! Pas mal!) et moi finissons la journée en mobilisant une heure de temps Jean-Luc afin de tout reprendre : alors tel nœud pour initier la main courante, puis on se sert du huit, on navigue jusqu'au relais, etc. Ah, c'est plus clair ! Demain : idem mais dans un canyon !! Impatience et stress se mélangent.

Retour au relais d'Isaby. Petit tour de table, apéro made in Caro !, quelques infos utiles (« ça veut dire quoi 32I??) et l'heure du dîner est déjà là. Concombres excellemment bien assaisonnés, rougail-saucisses, salade verte-fromage, yaourt de fruits rouges maison, hum, nous voici rassasiés, la tête bien pleine et motivés à l'idée de ce stage qui devient réalité !!

Étonnamment, j'ai oublié un peu de matériel et rentre donc exceptionnellement chez moi ce soir. J'en profite pour rédiger le compte-rendu de ce premier jour mais pour le reste du stage, suspense, nous ne captons pas bien au relais, il faudra donc attendre samedi prochain !!

J3
Coucou !
Caro et moi progressons.. Doucement mais sûrement !
Aujourd'hui départ de très bonne heure (à 8h30 nous avons chargé, petit déjeuner, sommes dans les voitures) direction la vallée d'Ossau !
Un troisième cadre, Edith, nous rejoint à Laruns. Cela nous permettra de faire trois groupes de trois stagiaires.
Amarrage sur un arbre pour la première main courante et nous voici dans le canyon de Gourzy !
Dans mon groupe, nous équipons à tour de rôle. La question d'équipement simple ou complexe est donc aléatoire.
Nous gagnons en assurance. Et en plaisir. Ce canyon est magnifique. Nous sommes trop concentrés pour admirer et profiter mais quand même !
Notre arrivée est milieu d'après-midi ne nous permet pas d'enchainer avec un canyon plus ludique (sauts et toboggans étaient garantis... Argh !!)
Pendant le pique-nique et même à notre retour au gîte, nous nous installons spontanément en petit atelier pour réviser des techniques, en apprendre de nouvelles. Nous apprenons à couper une corde avec un lacet (si si cela demande des muscles mais c'est possible !!!), nous révisons le demi-cab', le cab...Nous parlons spontanément nœuds ! Incroyable mais vrai. Du chinois de samedi, c’est aujourd'hui devenu notre langage courant !
Vivement demain !!


J 4
Réveil à 7h20 (comme tous les jours désormais !).  Premières paroles de Caro : "bon alors je ne me souviens plus, quelle est la technique pour le rappel guidé ?"
Et nous voici, en pyjama, guide à la main, en train de décomposer les étapes à réaliser ! Avant même le peut déjeuner !!!
Aujourd'hui Cassies !!
Canyon davantage engagé, avec un apprentissage très intéressant qui nous servira aussi en Speleo : la main courante multipoints !
Les mains courantes classiques et relais deviennent plus aisés, nous sommes satisfaites !
Dans le vide, nous voici en train d'équiper !
Chaque jour nous apprenons davantage, chaque jour notre corps nous fait découvrir de nouveaux points possibles de courbatures, chaque jour est un délice !!

J5
Avant dernier jour de stage... Le réveil est de plus en plus dur.. Nos courbatures de plus en plus nombreuses mais on tient bon!! Aujourd’hui on part a la journée faire le canyon  de Tourette , face au cirque de Gavarnie. Après une marche d’approche de 45 min, nous voilà en train de sauter dans de l eau glacière. Le décor est rocheux, semblable par moment a la Sierra de Guara. Magnifique! Malgré de nombreuses techniques à nouveau revu (rappel, main courante multipoints), l ambiance est plus ludique avec de nombreux sauts et  toboggans. Nous terminons par une magnifique  cascade d une vingtaine de mètres ou nous avons monté un  rappel guide. La dernière leçon du jour... Ne pas faire de nœuds de pêcheur pour rabouter deux cordes lors de cet exercice!! La corde a été rappelée à quatre et le nœud a été une torture à défaire!!Une bonne heure de marche nous ramène à notre navette.  Nous finissons cette dernière soirée de stage par un fabuleux restaurant à Hautacam, une veillée aux étoiles et une bataille de polochons... Les filles ont gagnées bien sur!! 

J6
La nuit a été courte. Le dernier jour, c est toujours compliqué...
Nos organisateurs choisissent de nous ménager.. Ils ont peur que l’on ne finisse pas un autre canyon... Nous finissons à st Pé faire une journée eaux vives... Ça consiste a mettre des néoprènes... et à se mettre volontairement dans un bouillon d’eau pour nous apprendre à gérer le courant, les marmites, les sauvetages...
Nous nous mettons donc a tour de rôle dans le jus et nous faisons secourir par nos chers collègues de stage... Après plusieurs exercices dans le style.(Traversée de rivière), nous enlevons nos néoprènes et apprenons a planter des spits.
20 minutes environ seront nécessaires à coup de tamponnoir, soufflerie, marteau et patience. La leçon est apprise. Chacun aura droit à un bilan individuel avec nos moniteurs et chacun suivra sa route... Certains à l’autre bout de la France. D autres plus près mais tellement pressés de retrouver les siens.
Un grand merci pour tout cet apprentissage, pour cette semaine hors du commun, pour toutes ces rigolades, pour ces beaux paysages, pour l’envie de recommencer l’année prochaine.... 

 Caroline et Anaïs
Photos Cyril Leclerc

Pour plus de photos, cliquez ici.

3 commentaires:

  1. Super ! Tu vas pouvoir m'emmener en Canyoning Anaïs...

    RépondreSupprimer
  2. Bravo les filles, vous avez du vous régaler !

    RépondreSupprimer
  3. Un grand bravo au photographe!, superbes photos prises sur le vif .
    Vous vous êtes tous régalés (filles et garçons ) et ça se voit !
    Bravo JLuc pour l'organisation de ce stage: visiblement c'était que du
    bonheur pour tous.

    RépondreSupprimer