jeudi 25 octobre 2012

Dans la Pierre en crue

Samedi 20 octobre CR de David
 
 
Aujourd'hui avec Jérémie et Olivier nous avons prévu d'aller dans Arphidia. Nous partons de chez Madeleine direction le tunnel de La Verna. Nous laissons la voiture au col il faudra faire le reste à pied... heureusement nous sommes équipés de parapluies. Après s'être changés nous ouvrons la porte et là pour ce qui ont des cheveux ça décoiffe ! Nous nous dirigeons vers Arphidia...  seulement il y a trop d'eau pour que l'on puisse passer En effet, les rivières et actifs sont en crue vu ce qu'il tombe à l'extérieur et ce qui est tombé la veille.
 
 Nous décidons donc d'aller à La Verna et de remonter par le shunt jusqu'à la Salle Chevalier car la rivière est infranchissable comme nous l'a dit Cédric qui s'occupe de faire les visites de la Salle de La Verna. Cela tombe bien aujourd'hui, il y a des visites et la salle est donc éclairée, c'est vraiment très beau de l'eau tombe du plafond La cascade est énorme il y a même des embruns comme au bord de la mer. 
 
 
Nous montons jusqu'au barrage et là, un mètre d'eau passe au dessus Le courant de la rivière est si puissant que si l'on y tombait dedans, on se retrouverait dans le trou du Renard en moins de cinq minutes! Nous commençons à monter dans le shunt et arrivons aux côtes de la rivière déchainée; puis nous progressons en nous éloignant d'elle jusqu'à arriver à une tyrolienne. Là Jérémie hésite mais il ne sera pas bien dur de le convaincre. 
 
 
Je passe en premier pour pouvoir tracter Jérémie sur la tyrolienne, il arrive sans encombre de l'autre côté de celle-ci et Olivier ferme la marche. Nous continuons un petit peu mais Jérémie a froid et nous décidons de manger et de faire demi tour. Arrivés à la tyrolienne nous apercevons des lampes de l'autre côté. On décide de passer avant ces personnes. C'est un grand groupe d'espagnols qui est là. Jérémie a donc pu mettre en pratique ce qu'il a appris à l'école en espagnol avec ce groupe. Nous retrouvons ensuite la rivière déchainée où on voulais tenter le plongeon, puis La Verna où il y a moins d'eau et enfin l'air libre.

Jérémie Olivier et David

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire