dimanche 27 août 2017

3 femmes et un tiers....au Bedat

Ce 23 Aout, nous décidons Kat, Sandrine et moi Caro, d’aller nous balader à la grotte du Bédat du coté de Bagnères. 
Pour la petite histoire, cette grotte fut habitée pendant la période gallo romaine. Vers 1860, la grotte est aménagée pour les visites et se trouve alors prisée par les Bagnérais et les curistes. Son intérêt touristique périclitera après la découverte des grotte de Medous. 
Cette grotte est connue pour abriter 7 espèces de chauves souris et rassemble plus de 1000 individus au printemps. Elle est également le berceau de la biospéléologie et est dédiée à l’étude des invertébrés cavernicoles. 
La grotte a été fermée pour protéger toutes ces bébêtes !
C’est donc en admiratrices averties que nous obtenons les clés auprès de l’office du tourisme  pour aller contempler cette grotte. Vers 11h, le ventre bien rempli de café, chocolat et jésuite, nous arrivons aux abords des poteaux fermant l’accès. Une clé permet de déverrouiller un poteau et de se faufiler dedans. Le porche d’entrée est magnifique et dedans le départ est volumineux.
On voit encore, comme à la grotte du roi, les vestiges des visites touristiques : anciennes sculptures de plâtre, chemin, barrières, systèmes d’éclairage. La topo est nécessaire car il y a trois entrées et plusieurs réseaux différents à explorer. Un réseau nous intrigue et nous avons envie de sortir des sentiers battus. Après une petite escalade, celui-ci est équipé d’une corde et c’est en pendulant que nous partons explorer un balcon prometteur. 
Effectivement, celui-ci est magnifique. Une coulée de concrétions vient s’échouer dans un lac magnifique !! Après avoir ripaillé, nous partons vers le réseau inférieur. 
Celui-ci est beaucoup plus étroit. Un vrai labyrinthe ! Nous mettons de la rubalise, des cairns et nous progressons dans cette cavités de plus en plus sympathique. 
C’est immense, parfois étroit comme un clapier, parfois grand comme une salle de bal. Bref, on se régale. On ne verra pas d’invertébrés mais de nombreuses chauves souris. Vient la fameuse question : qui fait le compte rendu ? 
Un nouveau jeux spéléo est créé pour mettre d’accord tout le monde : le pile ou cailloux. Et oui, on s’amuse comme on peut….On vous expliquera les règles obscures….La journée se termine par un sacré combat lors du reverrouillage du poteau. 
Une bien belle sortie comme d’habitude …..




4 commentaires: