lundi 30 mars 2015

Le chant des fées

"Elles dansent à la lisière du monde, dames des bois immortelles, maîtresses de destins cruels ou bienveillants, amantes tour à tour frivoles, tragiques ou sages. Au royaume de Féerie, chaque détail compte, tout est rencontre.  
La vieille toute vêtue de misère deviendra reine pour qui voudra bien ramasser dans la poussière du chemin le parfum de son âme. Et c'est peut-être la plus petite des grenouilles, cachée dans l'ombre du seuil, qui détient les clefs d'un bonheur que vous cherchez partout ailleurs.
A qui saura les écouter, les dits éternellement verts de ces enchanteresses révéleront des trésors de malice, d'audace et de sagesse pour s'en aller le pas léger et le cœur clair sur les sentiers de cette terre.
Ceux qui souvent les ont fréquentés le savent : les récits du temps d'avant le temps aiment à venir à notre rencontre tout drapés de mystère. Peut-être est-ce pour que leur cœur resté secret puisse parler tout doucement au secret de notre cœur. Qui sait ? Mais ceci est déjà une autre histoire.."
 
J'avais envie d'aller entendre le chant des fées... et elles chantaient à tue tête les fées ce matin. Il y avait un bon petit ruisseau qui cascadait et se perdait dans la grotte; c'est une grotte un peu "spéciale", on peut passer sans rien voir, ou prendre le temps d'observer comment a été façonné ce lieu étrange, avec des "mosaïques"roses qui se cachent sous une fine pellicule de poussière d'argile. Le départ est un peu "paumatoire" mais tous les chemins mènent à Rome ( enfin à l'actif plutôt) et il est plaisant de circuler dans ce lieu on l'on trouve ...un peu de tout. De très beaux cailloux tapissent l'actif au fond du méandre, avec des petites cascades dont le bruit résonne fortement dans les parois et donne l'impression qu'un véritable torrent va vous tomber dessus. 
Apres un petit ressaut dans l'actif, oup's un amarrage un peu rudimentaire ...en tout cas pas habituel...2 barres en acier...tiens tiens, bizarre ... surement les premiers explorateurs de la grotte avaient du porter ces barres pour descendre le petit puits (P9) et par la suite des spits ont été posés.
Bon ben moi, je sais pas trop le temps qu'il fait là haut alors je vais pas  m'éterniser parce qu'en bas, ça coule bien et entre les fées et les sirènes ...je me laisse séduire.
Véro


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire