mercredi 6 juillet 2011

Ca broche aux Moustayous



Vendredi, le weekend arrive, la météo prévue est superbe, et pour l’instant je n’ai rien de particulier à faire.

Arrive un mail de Fifye qui nous dit que le brochage des Moustayous est presque terminé et que si nous voulons donner un coup de main pour équiper les dernier toboggan nous sommes les bienvenus. Super, un travail presque fini, ça j’aime bien !

Donc nous nous retrouvons à Argeles avec Fifye et Thomas direction Saint et le trou de l’Arva, nous montons rapidement mais à l’ombre des hêtres la marche est vraiment agréable.

Arrivé sur place, nous constatons qu’effectivement le montage avec les troncs de bois installé par Joël et Bubu, n’a pas tenu et les derniers orages l’on fait s’effondrer, le chantier pour le busage sera relativement lourd à effectuer, il faudra s’appuyer sur la roche solide pour empêcher toute la terre de descendre et de reboucher la sortie. Il va falloir monter rapidement sur le chantier pour étudier une solution qui permettra de sécuriser la sortie de cette traversée qui va devenir une classique du massif .

Nous entrons sous terre, quel vent dans ce trou !!!! .

Un peu d’étroiture, et nous voici rapidement au toboggan à équiper, comme cet endroit est particulièrement glissant nous passons un peu de temps pour faire une main courante vraiment sécurité, mais cela avance bien : un qui perce,un qui nettoie,le dernier qui colle les broches ; les deux derniers points poses pour faire un tyrolienne et voila !

Comme le chantier est termine nous allons déséquiper,

Oui, mais il va falloir faire suivre le perfo plus le matos de scellement dans les puits,

Bon vous n’avez qu’à remonter, déséquiper, et je sors par le bas avec le matos.

Ok, avec les kits le chemin est un peu étroit mais j’ai largement le temps. A la sortie il fait toujours aussi bon, je ramasse tous les sacs , je regagne le chemin,et j’attend le retour de Fifye et de Thomas. J’aurais bien fait une petite sieste mais entre les mouches et les moustiques cela n’est pas facile ! J’entends du bruit dans les bois : ça y est ils arrivent. On range le matos dans les sacs et retour à la voiture et à la maison. Mission accomplie : le brochage des Moustayous est fait. Thomas y retournera dans la semaine pour voir si les rappels de corde sont bons ,et pour installer des mains courantes en fixe.

Maintenant il faut bien réfléchir au busage de la sortie.

Jean Luc.


Lors des premières traversées... Crédit photos CDSC65


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire