mercredi 30 septembre 2020

Sur le Montagnon de la Pale

 


Mardi 29 septembre, Sandrine, Patrick, Jean Claude, Joël et Alain M

Nous décidons ce mardi de faire une petite sortie avant l’arrivée d’une nouvelle vague de mauvais temps. Le weekend prochain semblant déjà bien compromis selon la météo.

Nous nous retrouvons à 5 à St Pé ce mardi matin, le soleil est là, il va faire une belle journée.

 L’objectif, suite à nos découvertes récentes et dans le but de toujours augmenter notre connaissance du massif, sera de revoir quelques cavités déjà connues.

Nous nous retrouvons au parking de la Bouhadére pour aller voir ou revoir pour certain la grotte de Générés 1, LP13, découverte en 1996 par Michel Bof, et peut être bien placée sur l’amont du réseau du Sousbèt.

C’est une très jolie grotte avec plusieurs petites salles magnifiquement concrétionnées.

Nous procédons à une fouille minutieuse, une suite étant toujours possible.

D’ailleurs, sur la topo il y est noté un courant d’air aspirant à -23.


Effectivement, il y a un léger CA, ce jour soufflant, mais normal car en extérieur il ne fait pas très chaud.

Une séance d’aménagement sera nécessaire si l’on veut pouvoir entamer des travaux dans de bonnes conditions.

Nous ressortons et cherchons la cavité suivante, le LP14. Malheureusement nous ne pourrons la trouver.

Il est déjà midi bien passé et la pose case croute, cette fois ci attablé au belvédère du chemin karstique de St Pé sera la bienvenue.

Nous retournons ensuite au voiture avec pour objectif une cavité accessible par le bas du massif . Au parking, nous rencontrons la propriétaire de la ferme Couret qui rentre avec ses chevaux.

Nous engageons la discussion et elle nous accompagne à une cavité non explorée, située sur sa propriété.

Effectivement, un joli départ, certes un peu étroit, semble donner accès à un petit puits.

Nous nous attelons à la désob et après 2 heures d’effort, Sandrine parvient à pénétrer la cavité.

Hélas, le puits ne fait que 8 mètres et est irrémédiablement bouché par la terre.


Dommage, on aurait bien voulu que cela aille plus loin.

Il est déjà 16 heures passé, pas le temps d’aller voir notre autre objectif.

Mais nous y reviendrons, certainement rapidement



 Alain M

2 commentaires:

  1. Tentative hier soir de nuit, sous la pluie, pendant 1/2h avec iphigénie et position karsteau... Re-échec... Mais où est cette entrée du Généres N°2 ???

    RépondreSupprimer
  2. Marc, on la cherche, on la cherche....

    RépondreSupprimer