jeudi 12 mars 2020

Sur les flancs du Rey

Mercredi 11 mars 2020
Sortie un peu improvisée à la dernière minute (Patrick et Sandrine)... Pour changer des lieux habituels et profiter du soleil sur un versant sud, nous nous dirigeons vers la Montagne du Rey, au-dessus de Louvie Juzon pour revoir quelques cavités mentionnées dans karsteau. Après avoir récupéré quelques renseignements auprès de nos amis du GSVO, qui ont déjà pas mal écumé le secteur, nous commençons par aller voir un trou souffleur (Souffleur de List). Il ne souffle pas vraiment et le conduit impénétrable sur une paire de mètres ne donne aucun signe d'agrandissement. Nous montons un peu plus haut pour descendre le gouffre de la Chambre du Bouchet. C'est un joli trou, mais bien colmaté et sans air. Nous en profitons pour faire la topo. 

 La chambre du Bouchet
Dans le secteur, deux P.60 sont également mentionnés, le Voyageur et l'Ostio distants en théorie de 700 m. Au premier emplacement nous ne trouvons strictement rien. Au second, il y a bien un puits où les cailloux chutent loin. En comparant les infos sur les deux gouffres (topos, historique), il est fort probable que ce soit le même, avec deux positionnements différents. C'est aussi ça le boulot d'inventaire, supprimer les doublons. Nous poursuivons la ballade en profitant du superbe panorama sur le Jaout enneigé, et en étant surveillés par une volée de vautours fauves et un Percnoptère.

 L'entrée discrète (entourée de piquets) du gouffre Ostio

Patrick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire