samedi 7 décembre 2019

A simplet de Bigorre...

Samedi 7 décembre.
Nous sommes 7 ce samedi pour continuer la désobstruction du Sousbet.
Jean Claude, Bruno, Joël, Philippe, Damien (un nouveau), Jean Luc et Alain M.

Le temps s'est enfin mis au beau et nous allons pouvoir faire une bonne séance.
Et comme nous sommes sept, immanquablement quelqu'un sort "les sept nains", y'a pas blanche neige.
Et de ressortir de nos mémoires le nom des 7 nains, Grincheux, Joyeux, le prof etc et bien sur Simplet, de Bigorre.. comprenne qui pourra.

La désob avance bien, nous testons un nouveau perforateur un peu plus puissant.
Les cailloux sont ressortis à la chaîne, des gros, des moyens et des petits, ça avance, ça avance.
A midi le casse croûte obligatoire (Joël est là), auprès d'un feu rapidement allumé par Bubu. On est bien on déguste l'instant.

Nous reprenons les travaux à 13 heures mais rapidement Jean Claude, Damien et Bubu nous quittent, d'autres occupations les attendent.

On continue à quatre, sous l’œil attentif d'Iko qui n'en perd pas une et nous rapporte des cailloux, il y prend gout.

Enfin, un vide se dessine, les cailloux roulent..
On s'active. On met à jour un départ, défendu par une grosse lame de roche.
On casse, la massette chante, le burineur aussi.
On passe les pieds puis le corps et enfin on distingue un puits.
Hélas, la joie est de courte durée, le concrétionnement l'a rendu impraticable en l'état.
C'est un aval alimenté par un petit amont remontant qui vient de la surface.

Il va falloir faire une nouvelle séance.
Tout n'est pas perdu, le vent lui, il passe.

A suivre.

Alain M

Aucun commentaire:

Publier un commentaire