Visite au Sousbet

 

Aujourd'hui nous sommes descendus dans le Sousbet, l’une des grottes actives, sous le montagnon de la Pale, sur la commune de Saint Pé de Bigorre.

Participants : Kelian Morin, Antoine Sonzogni, Gérard Laurens, P-M Abadie

RDV à 9h chez Jean-Claude. On y récupère le matériel perso prêté par le CDS.

Merci à celles et ceux qui facilitent ces prêts pour les débutants du club le temps qu'ils puissent acquérir leurs équipements.

Beau temps un peu froid, mais tout est parfait pour ce type de cavité. Après avoir descendu le ressaut et le P15 à l'entrée, nous avons "atterri" dans une grande salle dans laquelle nous nous sommes déséquipés afin de pouvoir évoluer plus facilement dans la suite de la grotte.

Rapidement, nous avons atteints la galerie principale richement concrétionnée. L'évolution se fait prudemment, en respectant le balisage de protection en place. Le plus dur est d’être attentif aux fistuleuses et autres spéléothèmes placés juste au-dessus de nos têtes. Nous apprenons à les éviter afin d'évoluer sans abîmer l'environnement.

 Nous sommes ensuite arrivés devant la partie étroite. Elle nous permet de retrouver le cours du ruisseau et d'arriver en haut du puits suivant.

La marmite à son somment est bien remplie et la verticale est arrosée. Ayant laissé les équipements plus haut nous avons fait demi-tour.

Nous nous sommes arrêtés sur le retour pour manger dans une salle sans concrétions puis nous sommes répartis vers la surface. Arrivés à la base du puits d'entrée (P15), nous remettons les cuissards et toute la quincaillerie.  La formation poursuit son cours avec la découverte de la progression en passages étroits (sans kit pour cette 1ère fois)

 Comme d'habitude Antoine a fait ses séquences vidéo sous terre, suivi des sentiments à chaud enregistrés sur le parking.  

Cliquez ici pour voir la vidéo.



Commentaires

  1. Imaginez les jeunes le plaisir que nous avons eu, après de longues journées de désobstruction, à parcourir pour la première fois ces méandres. Progresser là où la main de l'homme n'a jamais posé le pied ! Passion qui nous anime depuis ... longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, on ose a peine l'imaginer. Quelle chance.. .

      Supprimer

Publier un commentaire