Le Yann Mateo

Samedi 18 mars

Nous sommes allés ce samedi sur St Pé, au Yann Mateo. Nous étions 6 : Bubu, Joël, Jean Luc, Pierre, Yann Mateo et Alain M.

Cette petite cavité a été découverte le 6 mars par Yann Mateo et la présence d'un courant d'air aspirant bien marqué nous incite à y revenir.

Vu le temps de ces derniers jours, bien que nous sommes au printemps, il n'est pas question d'aller bien haut, la neige ayant recouvert le massif à partir de 800 mètres.

La marche d'approche est courte et contrairement à il y a 15 jours, les ruisseaux et talwegs sont en cru. C’est joli.

Nous arrivons rapidement au "trou".

Première chose à vérifier, le courant d'air. Oui, il est là et un peu de fumée nous montre le chemin à emprunter.

En premier, comme il fait froid, nous nous attelons à faire un bon feu, il nous tiendra compagnie toute la journée, malgré de temps à autre de petites rafales de vent qui pousseront la fumée dans la cavité ce qui nous piquera les yeux.

Le chantier commence, tout d'abord retirer le gros bloc au-dessus de nos têtes et qui menace de nous tomber dessus.


Ensuite ce sera pierres, seaux de terre, cailloux, seaux de terre, blocs...

Et ce jusqu’à 17 heures.

Cela se présente bien, on suit le courant d'air et nous sommes confiants pour la suite. Pour voir le courant d'air, cliquez ici.


17 heures, il faut remballer, redescendre, passer voir JC et rentrer à la maison.

Heureusement le couvre-feu est passé à 19 heures mais ce sera juste pour les plus éloignés.

Alain M

Le soum de Montné enneigé


Commentaires

  1. Il y a encore du boulot, mais le courant d'air est prometteur ! Encore une belle sortie en tout cas, on a passé un bon moment bien convivial pendant la desob

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire